La découverte de la filière STAPS se poursuit avec le Mois de l’Orientation ! La semaine dernière, l’ANESTAPS te faisait découvrir la mention Management du Sport (MS)

Elle accueillait en Live Instagram Emilie, étudiante en L3 Management du Sport à Grenoble et vice-présidente en charge de la communication au BDE STAPS de Grenoble, mais aussi Charlotte, ancienne étudiante en STAPS qui travaille maintenant au comité régional UFOLEP  d’Île-de-France, en tant qu’agent de développement. Elle développe la pratique sportive féminine et des publics isolés. Elle s’occupe également de la partie administrative. 

Pour ceux qui n’étaient pas présents sur le live, nous revenons sur les informations essentielles qu’il ne fallait pas manquer !

Management du sport, quels sont les débouchés ?

 

Le diplômé d’un Master Management du Sport possède des possibilités d’insertions professionnelles nombreuses : clubs, fédérations, collectivités territoriales, agences, entreprises de la grande distribution, PME, associations, et biens d’autres encore ! En STAPS, on apprend le management du sport au sens large du terme : du chargé de projet, au gérant d’une organisation, en passant par le conseiller technique territorial ou encore le responsable marketing et communication. Les débouchés sont variés et il est compliqué d’en faire une liste exhaustive. Si tu as déjà une idée en tête et que tu souhaites savoir si la mention MS est le cursus à suivre, n’hésite pas à contacter l’ANESTAPS sur ses réseaux sociaux ou par mail à l’adresse suivante : orientation@anestaps.org. Pierre et Tiphaine, nos responsables orientation, réussite et insertion professionnelle répondront à tes questions.

À NOTER !

Bien que le sport soit le domaine de prédilection d’insertion professionnelle après le master management du sport, un diplôme en management du sport permet aussi de s’ouvrir à d’autres milieux.

Comme dans toutes les mentions STAPS, il existe un tronc commun à l’ensemble des licences Management du Sport. On peut trouver notamment le management d’organisation sportive, le droit du sport, l’événementiel, la communication, le marketing ou encore la sociologie. Les sciences dures comme l’anatomie ou la physiologie s’effacent totalement au profit de ces nouveaux enseignements. La théorie s’accompagne aussi par la réalisation de projet entrepreneurial ou la mise en place d’événements. En master, une spécialisation se fait vers différents domaines : sport professionnel, politiques publiques, événementiel, tourisme, gestion d’organisation sportive, etc. 

L'INFO EN +

Tu peux retrouver la cartographie de tous les masters Management du Sport de France sur le site de l’ANESTAPS.

Quelles sont les matières principales en Management du Sport ?

Comment choisir son Master ?

Le management du sport étant très large, chaque UFR s’oriente vers un domaine spécifique. Bien souvent, il est lié au territoire. Par exemple, l’UFR de Grenoble propose une formation orientée vers le tourisme et les sports de montagnes. À Orsay en revanche, deux spécialités sont proposées : événementiel et politiques publiques. Il est donc primordial de se renseigner sur les spécificités de chaque master afin de s’orienter au mieux vers un cursus correspondant à son projet professionnel. 

L'INFO EN +

Changer d’UFR est possible dès la licence. Cela permet de s’orienter le plus tôt possible vers la formation correspondant le mieux  à son projet professionnel . Renseigne-toi directement sur la démarche à suivre auprès des universités qui t’intéressent. 

Les stages débutent dès la deuxième année de licence (L2), et leur durée varie en fonction des universités. Il y en a ensuite chaque année : en L3, M1 et M2 ! Bien choisir son stage est important, car il permet de préciser son projet professionnel. Cela aide à  savoir ce qu’on aime faire et ce qu’on veut faire. De plus, ils sont un premier pied dans le monde professionnel. C’est l’occasion de se créer un réseau et de concrétiser ce qu’on apprend sur les bancs de l’université. Il ne faut donc pas hésiter à tester plusieurs domaines et cadres professionnels !

Comment se passent les stages ?

Peut-on réaliser des stages dans d’autres domaines que le sport ?

Cela est possible mais pas tout le temps ! En effet, la filière STAPS vise à former les futurs professionnels et cadres du monde sportif. Si ton souhait est de travailler dans les marques de luxe, la filière STAPS n’est sûrement pas pour toi. En revanche, les connaissances en management, que l’on acquiert durant sa formation, peuvent être transposées à d’autres domaines. Il n’est donc pas impossible de réaliser un stage en dehors du monde sportif si cela est bénéfique pour son projet professionnel. Attention toutefois, la décision appartient à l’équipe pédagogique de l’UFR en question. N’hésite donc pas à te renseigner directement auprès de ton tuteur de stage et de l’administration de ton UFR, en expliquant les raisons et la pertinence de ce choix.

Comme déjà mentionné plus tôt, les stages jouent un rôle important dans l’insertion professionnelle de l’étudiant. Toutefois, il existe de nombreuses manières d’améliorer son dossier en vue d’un master, ou d’acquérir de l’expérience. L’engagement associatif, l’obtention de diplômes qualifiants comme les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP), ou encore la réalisation de services civiques sont très appréciés par les responsables de master et les futurs employeurs. Cela permet de mettre en application les connaissances apprises en cours, de côtoyer le monde professionnel et surtout de se créer un réseau professionnel !

À NOTER

Il existe des régimes spécifiques étudiants. Ils permettent aux étudiants engagés, salariés, entrepreneurs ou sportifs de haut niveau, d’obtenir une valorisation de leur engagement ou un aménagement pédagogique. Chaque procédure et régime diffère selon les universités, il faut donc se renseigner auprès de l’équipe pédagogique de son UFR.

Que conseillez-vous aux étudiants pour réussir en Management du Sport et favoriser leur insertion pro ?

Un emploi étudiant est-il compatible avec des études en STAPS ? 

Oui c’est possible. Toutefois, tout le monde n’est pas égal face à la charge de travail ou l’apprentissage. Il faut savoir s’organiser et trouver son rythme ! De plus, un emploi étudiant est aussi l’occasion d’enrichir son CV en se créant une nouvelle expérience professionnelle. Pour cela, l’idéal est de favoriser dans les mesures du possible les emplois dans le domaine sportif ou le management. Pour rappel, il est possible de demander à son UFR de prendre en compte l’emploi ou le service civique comme équivalent au stage.

À NOTER

En tant qu’étudiant, tu peux bénéficier de nombreuses aides financières. Dans tous les cas, n’hésite pas à te renseigner en amont sur les aides auxquelles tu es éligible. La FAGE pourra t’accompagner dans les démarches à suivre. Il est également possible de demander un aménagement de ton emploi du temps via l’acquisition d’un statut d’étudiant salarié par exemple, pour cela tourne-toi vers ton association étudiante locale ou le secrétariat de ton UFR ainsi que de ton responsable de formation. 

TU AS DES QUESTIONS ? CONTACTE-NOUS ! 

Newsletter

L’ANESTAPS a lancé sa newsletter ! En t’abonnant, tu recevras tous les premiers mardi du mois la newsletter du mois.