Depuis le 30 / 12 / 2016, un décret autorise les médecins à prescrire de l’activité physique pour les personnes atteintes d’Affection Longue Durée. En collaboration, l’ANESTAPS et l’ANEMF ont monté le projet « Journée Sport sur Ordonnance »

pourquoi ?

Depuis la mise en place du décret, faute de connaissances de la part des médecins sur les bienfaits de l’activité physique et par une faible prise en charge des mutuelles, le sport sur ordonnance est près peu utilisé. Or, les bienfaits d’une activité physique régulière sont nombreux, aussi bien, sur l’aspect physique, que mental ou social. C’est pour cela que l’ANEMF et l’ANESTAPS ont décidé de se saisir de ce dossier pour agir en conséquence.

les Objectifs ?

Le projet « Journée Sport sur Ordonnance » comporte de nombreux objectifs. Parmi cela, nous pouvons retrouver la clarification des enjeux qui tournent autour de déploiement de ce dispositif, la sensibilisation des futurs prescripteurs d’activité physique ou encore l’échange autour des problématiques persistantes depuis l’apparition du décret.

quelles actions ?

  • Initiation : pratique d’activités physiques adaptées et démonstration du rôle de l’Enseignant APA-S.
  • Échanges : débats et conférences pour présenter le dispositif propre à chaque territoire ainsi que ces problématiques.
  • Sensibilisation : village de sensibilisation pour présenter les différents acteurs du Sport sur Ordonnance.

des questions ? Contacte – nous !