MENU

Présidentielles, formations dans le champ du sport, solidarité .. Le programme de l’année 2017 pour l’ANESTAPS

En ce nouveau début d’année, l’ensemble du bureau de l’ANESTAPS tenait à vous adresser ses meilleurs voeux pour l’année 2017, que cette dernière vous apporte de la réussite dans vos projets et dans vos échéances, tant universitaires et professionnels que personnels.

Cette année sera marquée par une échéance forte : les élections présidentielles. Depuis toujours, l’ANESTAPS se veut forte de propositions dans l’objectif de garantir l’égalité des chances pour toutes et tous, en améliorant au quotidien les conditions d’études et d’insertion professionnelle des jeunes engagés dans une formation du champ du sport. C’est dans cette optique que nous irons à la rencontre des différents candidats du champ républicains pour apporter nos remarques, notre expertise et nos propositions sur les programmes de ces derniers. Dans leur démarche d’éducation populaire, l’ANESTAPS et son réseau d’associations s’engagent également à sensibiliser les jeunes à l’importance du vote et de la compréhension des enjeux qui s’en suivent.

Filière en tension, la formation STAPS rencontre des difficultés importantes : capacités d’accueil laissant des jeunes sur le carreau, équipes pédagogiques à bout de souffle faute de moyens suffisant, système de formation illisible  … Cette année encore, l’ANESTAPS accentuera son travail d’orientation active et d’information auprès des jeunes et de l’ensemble des acteurs du monde socio-économique et continuera à être force de revendications et de propositions pour garantir aux jeunes de construire leur avenir, de créer et de suivre le projet professionnel en accédant à la formation de leur choix.

deux

Depuis maintenant plusieurs années, l’ANESTAPS se mobilise pour obtenir une réforme des formations dans le champ du sport, dans l’objectif d’atteindre un système lisible, articulé, accessible par toutes et tous, cohérent et mettant en avant les compétences développées dans chacunes des formations. Suite à plusieurs mouvements sociaux des étudiants STAPS, nous avons obtenu la publication en septembre 2016 d’une circulaire co-signée par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et  le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports mettant en avant les rapprochements devant s’opérer entre les différents acteurs et prônant la cohérence entre les différentes certifications et les compétences développées. De ce fait, l’ANESTAPS continuera cette année encore à veiller à la mise en place effective sur le terrain de ces indications, tout en continuant à travailler avec les différents acteurs sur la mise en place d’une réforme en profondeur du système de formation dans le champ du sport.

Forte d’une double démarche de représentation et de projet, l’année 2017 sera l’occasion de reconduire les projets phares de l’ANESTAPS  dans l’objectif de sensibiliser les étudiant-e-s et plus globalement les jeunes, pour lutter contre les inégalités quant à l’accès à une pratique sportive, favoriser leur insertion professionnelle et les inciter à s’impliquer davantage dans leur environnement.

De ce fait, nous retrouverons en mars 2017 la Journée Nationale du Sport et du Handicap qui vient sensibiliser à la pratique sportive adaptée. En août, une équipe de cinq étudiants s’envolera en direction du Kosovo pour la seconde édition de ce projet de solidarité internationale en collaboration avec Play International, dans l’objectif de développer la pratique d’une activité physique auprès des jeunes du pays. En juin, c’est la Semaine Olympique Universitaire en partenariat avec l’Académie Nationale Olympique Française qui prendra place à Nice et qui regroupera des jeunes pour échanger autour des valeurs de l’olympisme. Mais c’est aussi tout au long de l’année que l’ANESTAPS et son réseau d’associations proposeront de multiple projets, comme Active Ton Bien Être, le Téléthon … L’ANESTAPS réaffirme également sa volonté de réaliser toutes ces démarches dans une logique de développement durable, dans le respect de notre environnement et de chacun.

couverture-article

Également, la communication et l’implication, autour des grands évènements Nationaux et Internationaux, pourront permettre de soutenir les jeunes dans leur volonté de participer bénévolement ou professionnellement, afin de mettre en avant les compétences développées dans notre formation.

Enfin, le mois de septembre 2017 nous permettra de savoir si, oui ou non, la France accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Nous continuerons donc à nous impliquer dans la candidature, en montrant que la jeunesse est motivée et compétente pour agir au mieux et permettre à la France d’obtenir cet évènement majeur du sport.

En espérant une année 2017 empreinte de solidarité, d’humanisme et de bienveillance et ne laissant pas place à l’obscurantisme, l’extrémisme et l’individualisme.

 

15608806_10211423458326302_1884720250_o