MENU

Orientation en STAPS ? On vous explique !

La mission associative #OrientationActive a pour objectif d’aider les lycéens et les étudiants en ré-orientation à trouver les informations qu’ils souhaitent Beaucoup trop de jeunes ne connaissent pas les filières STAPS et leurs débouchés. Être présent à ces salons, c’est une manière de combler les lacunes des institutions responsables en matière d’informations sur l’orientation.

L’ANESTAPS était à la 2ème édition du Salon Studyrama  « Les formations dans le sport », nos associations font de même au niveau local: l’ARES était au Forum Avenir Étudiant au Parc des Expositions de Reims, le CADE Staps Nancy était présent au Salon Oriaction à Metz et l’UFRAPS était au 11e Forum des Métiers de Décines et Meyzieu.

 

Grâce à un stand ANESTAPS et l’organisation d’une conférence intitulée « L’ANESTAPS présente les filières STAPS » nous avons pu répondre aux questions des nombreux étudiants venus spécialement pour en connaître d’avantage sur la filière STAPS.

Nous allons également répondre ici aux interrogations les plus posées par les jeunes durant le salon Studyrama :

 

–          Comment faire Kiné en STAPS ?

Sur toutes les Universités comprenant un parcours STAPS, seulement 10 proposent des places pour accéder à aux Instituts de Formation en Masso-Kinésithérapie. Elle n’est en aucun cas une filière à part entière en STAPS, mais ce concours reste associé à la Licence 1 STAPS. En effet, pour être classé, il faut valider la Licence 1 et passer un concours annexe. Les modalités de classement sont définies par l’UFR STAPS en question.

Par exemple, l’UFR STAPS Reims propose 10 places en Kinésithérapie et les étudiants sont classés via deux résultats :

                La notre générale de leur Licence 1 (60%)
Un concours annexe en fin d’année (40%)

 

Attention aux jeunes qui souhaitent s’engager dans ce concours, prévoyez plusieurs options parce que la concurrence est rude.

 

–          Comment faire pour être sûr d’intégrer STAPS ?

Les capacités d’accueil, malgré notre constante opposition, existent dans la quasi-totalité des UFR STAPS. Nous conseillons aux jeunes d’inscrire en premier choix dans Admission Post-Bac la faculté de l’académie dont ils dépendent, et de multiplier le nombre de facultés choisies afin de maximiser les chances d’entrée en STAPS.

Malheureusement, aujourd’hui, il est difficile de garantir à un néo-bâchelier ou un étudiant en réorientation une place garantie au sein d’un UFR STAPS. Néanmoins, nous continuerons à nous battre pour les moyens des UFR et pour la suppression des sélections illégales effectuées à l’entrée de l’enseignement supérieur.

 

–          Quelles sont les filières en STAPS ? Quels sont les débouchés en STAPS ?

La filière STAPS est composée de 5 filières principales en Licence :

1.Licence Éducation et Motricité

Débouchés : Éducateur socio-sportif en milieu scolaire / Éducateur territorial des APS

2. Licence Management du Sport

Débouchés : Cadre, chef de projet d’une collectivité / Responsable communication des fédérations / Directeur commercial marketing

3.Licence Entraînement Sportif

Débouchés : Entraîneur sportif / Préparateur physique / Responsable technique

4.Licence Activité Physique Adapté et Santé

Débouchés : Enseignant et éducateur en APAS / Animateur en APS / Coordinateur de programme d’intégration pas l’APS

5.Licence Ergonomie et Performance Motrice

Débouchés : Agent de conception / Consultant à la conception / Agent de protocole et de mesure

 

La multiplicité et le manque de lisibilité des filières rend néanmoins complexe l’explication. Nous proposons, via un guide des études et un document récapitulant tous les métiers possibles en STAPS, une synthèse des filières STAPS afin d’éclaircir les choix d’orientation.

–          Est-ce possible de réussir la Licence 1 STAPS sans sortir d’un Bac S ?

Statistiquement, les jeunes sortant d’un Bac Scientifique sont plus nombreux que les autres à réussir la première année de STAPS. Mais cela reste une statistique. Ce qui compte, c’est de prendre conscience que l’Université exige des méthodologies différentes du lycée, et qu’il est nécessaire de bien les déterminer. Cela passe par une présence à tous les cours magistraux, un investissement et une participation durant les travaux dirigés. Si vous rencontrez des problèmes méthodologiques au cours de l’année, vous pouvez également vous référer à vos associations étudiantes, présentes pour vous soutenir et pour être le relai entre vou et les enseignants de l’Université.

 

Au bilan de ce salon Studyrama, 400 jeunes se sont inscrits sur la mailing Orientation de l’ANESTAPS et ce ne sont pas moins de 160 jeunes ayant participé à la conférence avec qui nous avons pu discuter de la filière STAPS et de ses débouchés.