Monthly Archive août 2018

Bywebmaster

Coût de la rentrée 2018

Retrouvez le 8ème indicateur du Coût de la rentrée 2018 – ANESTAPS ! 

 

Contact :

Mathias GOASMAT

Président de l’ANESTAPS

presidence@anestaps.org

06 29 64 10 77

Bywebmaster

GayGames – Paris 2018 – Les jeux de la diversité

Du 4 au 12 août 2018, ce sont plus de 20 étudiants du réseau de l’ANESTAPS qui se sont réunis à Paris à l’occasion de la 10ème édition des GayGames en bénéficiant des bourses généreusement mises à disposition pour les jeunes par le comité organisateur.

 

C’est une expérience surprenante, un mélange de compétition et d’amitié, du sport haut en couleur et des personnes pleines de coeur

– Marie Lou, bénévole, étudiante en STAPS à Dijon

 

Les GayGames, créés en 1982 par l’athlète Olympique Tom Waddell, est l’un des plus gros événements sportifs international. À l’inverse des Jeux Olympiques et Paralympiques qui sont également organisés tous les quatre ans, les GayGames ne se tournent pas exclusivement autour de la performance et vont se servir du sport comme support d’inclusion sociale.

 

Paris, considérée comme la ville la plus gay-friendly au monde, a été l’hôte idéal pour célébrer cette 10e édition où se sont réunis plus de 10 000 participants venant de 80 pays autour de valeurs telles que le respect, la solidarité ou encore le partage. #AllEqual fût le mot d’ordre que les participants, bénévoles, organisateurs, et spectateurs ont partagé pendant 8 jours.

 

Un challenge plutôt réussi pour la ville de Paris mettant en lumière sa capacité à pouvoir recevoir les plus gros événements sportifs internationaux, à la veille d’accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024.

 

“Pour moi, c’est un événement d’inclusion par le sport qui a deux axes et qui participent à plusieurs objectif.
Aujourd’hui l’ANESTAPS et les étudiants en STAPS s’unissent pour que le sport et plus largement l’activité physique soit un réel vecteur de lien social.
Dans ce contexte là, et grâce à cet évènement qui participe pleinement à ces actions j’ai décidé d’apporter mon soutien en participant.
Le plus marquant c’est évidemment  ce clivage qui existe malgré tout et pour lequel nous essayons de travailler” 

Léo, étudiant en STAPS à Clermont Ferrand. 

 

L’ANESTAPS, partenaire officiel de Paris 2018 depuis le début, défend les mêmes valeurs que les GayGames dans ses actions du quotidien. De part sa campagne nationale “L’homophobie n’a pas sa place dans le sport” lancée il y a quelques années ou encore ses travaux avec le Comité Éthique et Sport sur le sujet des mixités, l’ANESTAPS s’est affirmée comme acteur incontournable de l’éducation populaire en combattant activement toutes formes de discriminations dans le sport et dans la société.

 

En tant qu’organisation de jeunesse, le réseau des étudiants en STAPS tient à remercier une nouvelle fois Manuel Picaud et Pascale Reinteau qui ont oeuvrés avec tout le comité organisateur, afin de permettre à 20 étudiants de participer gratuitement aux épreuves par l’intermédiaire de bourses. Cette action a permis de gommer les barrières sociales qui peuvent être un frein à l’accès de la pratique sportive à la pratique sportive de toutes et tous.

 

Quant à la prochaine édition des GayGames, elle se déroulera en 2022 à Hong Kong, c’est la première fois que les jeux de la diversités s’installent sur le continent asiatique. La délégation chinoise était d’ailleurs venue en force pour afficher fièrement son slogan “Unity in DiverCity”, l’engouement est déjà totale quand on voit plus de 56 000 fans sur leur page Facebook 4 ans avant l’événement.

 

Enfin, l’ANESTAPS tient à remercier la ville de Paris d’avoir mis à disposition ses structures sportives, aux associations présentes toutes au long de l’événement et surtout aux bénévoles qui ont réalisés un travail d’une grande qualité pour faire vivre un événement hors du commun à plus de 10 000 participants.

 

“Cet événement m’a vraiment ouvert les yeux sur la diversité et la convivialité pendant les épreuves sportives et culturelles mais aussi tous les à côtés pendant la semaine ! C’était vraiment la plus belle expérience à laquelle j’ai pu participer “ 

Matthieu, étudiant en Master 2 STAPS Nice.