Monthly Archive novembre 2017

Bywebmaster

Postes CAPEPS 2018 : contradiction ou stratégie ?

 

                                                                                                                                                                Paris, le 30 Novembre 2017

Le nombre de postes offerts au concours de recrutement de professeurs d’EPS pour la session 2018 vient d’être publié.

Si les postes annoncés pour le concours interne restent stables, ceux du concours réservé connaissent une augmentation liée à l’échéance 2018 de ce format. Le CAPEPS externe connaît lui un lourd effondrement de plus de 21% des postes offerts. Tandis que depuis deux ans les places augmentent légèrement c’est une rupture nette avec cette diminution de 170 places. De plus 5004 candidats se sont inscrit au CAPEPS 2018, c’est 195 de plus qu’en 2017.*

 

Pour l’ANESTAPS, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT, c’est l’incompréhension la plus totale !

 

Nous ne pouvons que nous étonner de la contradiction entre ces chiffres et les annonces de Jean Michel Blanquer sur le plan Génération 2024 et son incessante promotion du « sport à l’école » censés mobiliser un grand nombre d’enseignants d’EPS notamment dans le cadre de la création de 1000 sections sportives.

 

De plus ce ne sont pas moins de 20.000 jeunes qui entreront dans le secondaire à la rentrée 2018 et nous connaissons tous la nécessité de l’éducation par la pratique physique et sportive. Le gouvernement compte-t-il sur une augmentation de la contractualisation compte tenu des besoins déjà existant de professeurs d’EPS ?

 

Et que dire des récentes annonces des JO de Paris 2024, de la coupe du monde de rugby 2023 représentant la France comme nation sportive. Si l’État reconnaît réellement la plus-value des APS comme vecteur de lien social, de bien-être et de santé, permettant notamment de lutter contre la sédentarité, pourquoi porter une telle atteinte à l’EPS ?

 

Nous pouvons voir également au travers de cette contradiction une volonté politique, celle de dissuader les étudiants d’entamer ou de poursuivre un cursus en STAPS, l’une des trois filières en tension dans la capacité à accueillir tous les bacheliers.

 

Le SE-UNSA et le SGEN-CFDT s’associent à l’ANESTAPS pour rappeler la nécessité d’un réel plan de recrutement pluriannuel comme dicté par le code de l’Éducation L911-2.

Signez la pétition de l’ANESTAPS et des étudiants en Master MEEF : Pétition ANESTAPS – Postes au CAPEPS

Contact presse : 

Mathias GOASMAT – Président – 06 81 29 98 28 – president@anestaps.org

Bineta NDIAYE – Attachée de presse – 01 56 41 51 10 – 06 42 20 18 81 – atdepresse@sgen.cfdt.fr

 

*https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036108887&dateTexte=&categorieLien=id

*http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98448/calendrier-des-concours-de-recrutement-d-enseignants-du-second-degre-de-la-session-2016.html

Bywebmaster

Banque Française Mutualiste

La Banque Française Mutualiste est la banque des agents du secteur public.

Créée par des mutuelles de la Fonction publique, elle propose, depuis plus de 30 ans, des services bancaires performants tout en restant fidèle à ses valeurs mutualistes d’empathie, de solidarité et de simplicité.

Son sociétariat est composé exclusivement de mutuelles dont elle ambitionne de servir la stratégie de développement.

 

Sans guichet et pourtant proche de ses clients, elle distribue son offre via son partenaire historique, Société Générale. En régions, elle s’appuie sur son réseau de commerciaux, avec le soutien de relais mutualistes qui entretiennent des relations de proximité avec les différentes Fonctions publiques.

 

La Banque Française Mutualiste place l’intérêt de la personne avant l’intérêt financier et est engagée depuis de nombreuses années dans la prévention des risques financiers et la lutte contre le mal-endettement et le surendettement.

En développant des initiatives de mécénat ainsi que des produits à vocation solidaire, la Banque Française Mutualiste compte parmi les acteurs de référence de l’économie sociale en France.

 

Parallèlement, la Banque Française Mutualiste développe également son activité auprès des décideurs du secteur public. Elle leur propose des solutions bancaires et une offre de financement locatif avec notamment de l’ingénierie financière sur mesure appliquée aux biens d‘équipement.

 

Aujourd’hui, plus 1,2 million de clients font confiance à la Banque Française Mutualiste.

Banque Française Mutualiste, Société anonyme coopérative de banque au capital de 114 154 973 €. Siège social : 56-60, rue de la Glacière – 75013 PARIS – RCS Paris 326 127 784 – Intermédiaire en assurances (ORIAS n° 08 041 372).

 

Retrouvez-vous sur bfm.fr

Bywebmaster

Décathlon Pro

Matériel de sport

Decathlon Pro appartient au groupe Decathlon, créateur et fournisseur d’équipement sportif à travers le monde. Le sens de Decathlon est de créer l’envie et rendre accessible au plus grand nombre le plaisir et les bienfaits du sport. En plus des produits présents chez Decathlon, vous trouverez chez Decathlon Pro tous les autres produits référents dans les milieux professionnels et scolaires et bénéficiez de prix dégressifs en fonction des quantités dont vous avez besoin.

FOURNISSEUR D’ÉQUIPEMENT ET DE MATÉRIEL DE SPORT POUR LES COLLECTIVITÉS, ENTREPRISES, CLUBS & ASSOCIATIONS

Vous souhaitez acheter du matériel scolaire pour vos séances EPS ? De l’équipement sportif pour votre collectivité ? De l’équipement pour votre gymnase? Du matériel pour votre salle de sport ? De l’équipement pour votre club de football ? Vous organisez un événement sportif ? Vous souhaitez équiper vos salariés en polaires de travail ? Quelle que soit votre structure, l’équipe Decathlon Pro est à votre disposition pour vous conseiller dans le choix de vos produits et vous assure un suivi personnalisé de la demande de devis jusqu’au service après vente.

VOTRE MATÉRIEL SPORTIF DÉDIÉ À L’INITIATION ET À L’ENTRAÎNEMENT MULTISPORTS

Decathlon Pro vous offre une large gamme de matériel de sport professionnel : équipement sports collectifs (football, matériel basketball, handball, volley, rugby, tchoukball…), sports de raquettes (badminton, tennis de table, tennis…), matériel de gymnastiquematériel d’athlétisme ou encore matériel de course d’orientation et escalade, vous trouverez l’essentiel des produits pour l’initiation ou l’entraînement chez Decathlon Pro. Bénéficiez également de notre service de personnalisation de produits sportifs (sérigraphie, sublimation football, basketball, volleyball, rugby).

Bywebmaster

22ème Rencontres Nationales de la FÉDÉEH !

Ce week-end se déroulaient les 22ème Rencontres Nationales de la Fédération Etudiante pour une Dynamique Etudes et Emploi avec un Handicap (FEDEEH).

La FEDEEH est un acteur important dans l’avancée des propositions et des solutions trouvées pour l’inclusion des personnes en situation de handicap et plus particulièrement les étudiants.

 

La FEDEEH tient également des relations privilégiées avec l’ANESTAPS. En effet, cette fédération est partenaire de la FAGE mais il s’agit également d’un de nos partenaires nationaux de la JNSH depuis quelques années. Nous entretenons donc d’excellents contacts avec cette structure.

Nous avons pu participer à l’Assemblée Générale Extraordinaire de la Fédération puisque l’ANESTAPS est administrateur. Cette AGE avait pour objectif d’acter la décision de changer le nom de la FEDEEH, pour une meilleure visibilité et une meilleure compréhension de la part du grand public. Décision acceptée à l’unanimité.

 

Les rencontres sont également l’occasion de remettre les bourses Optic 2000. Ces bourses ont pour objectif de permettre à des étudiants de toute la France d’obtenir une aide financière importante afin de réaliser leur projet professionnel et de réaliser leurs études dans les meilleures conditions possible. 6 étudiants se sont vu partagés la somme de 30 000 €.

La force et la particularité de ces rencontres réside dans la pluralité de son contenu. En effet, nous avons pu participer à une conférence « Culture Jeunesse et Handicap », une conférence sur le statut international de l’étudiant en situation de handicap, une formation sur les différents moyens d’aborder le handicap dans une association, mais également une démonstration des outils mis en place par la FEDEEH pour sensibiliser au handicap, des activités manuelles et des initiations au handi-hockey et au volley assis. 

 

Nous nous sommes également déplacés à ces rencontres afin de parler et de promouvoir la Journée Nationale du Sport et du Handicap (JNSH), tout en prenant des idées et des contacts afin de commencer à travailler sur l’édition 2018 de la manifestation.

Cet évènement nous aura également permis de changer encore un peu notre regard sur le handicap, par des moments d’échange et de formation. Nous avons pu débattre sur le véritable objectif de la sensibilisation et grâce à cela nous repartons avec des idées à mettre en place et une véritable envie de les développer.

Nous vous donnons rendez-vous pour la 6ème édition de la JNSH qui aura lieu

le Jeudi 29 mars 2018 ! 

 

Bywebmaster

Une mi-novembre sous le signe de la formation pour les associations STAPS

L’ANESTAPS, chaque année, organise des événements de formations tels que les deux congrès nationaux et le WEAS (Week-end des Elus et Associatifs en STAPS) pour permettre à ses associatifs de se former.

 

La formation des bénévoles constitue un des principaux leviers de développement et de structuration du réseau des associations étudiantes de l’ANESTAPS : informer, soutenir et former les nouveaux bénévoles, les élus étudiants des conseils d’université ou du CROUS et les cadres associatifs des fédérations. La formation se place au cœur de l’association en permettant aux différents acteurs qui la font vivre d’agir avec performance et compétence.

 

Une association STAPS a la possibilité de demander une FAD (Formation à Domicile) à l’ANESTAPS pour avoir notamment des formations spécifiques à la filière STAPS et développer leurs compétences sur les différentes problématiques.

 

Pour permettre un double maillage, les fédérations territoriales adhérentes à la FAGE proposent également des Week-end de Formation (WEF) à leurs associations. Nos associations STAPS sont présentes lors de ces WEF pour mieux connaître leur territoire et s’enrichir de nouvelles compétences dans les formations. Lors de ces WEF, c’est également important que les associatifs puissent rencontrer les autres associations des différentes filières présentes sur le territoire. Ce weekend, certaines de nos associations ont participé à plusieurs de ces WEF.

Afin de répondre au besoin de formation des associations du réseau de l’ANESTAPS et de garantir une formation de qualité, la FAGE et ses fédérations forme des formateurs (appelés aussi facilitateurs ou animateurs), répondant à un cahier des charges construit sur les besoins de notre réseau associatif. L’objectif est de disposer de formateurs capables de réfléchir, construire et animer des formations pour les associatifs étudiants de notre réseau.

Dans une logique de formation et de professionnalisation, l’ANESTAPS organise un WEF pour ses administrateurs qui va leurs permettre d’avoir toutes les clés en main pour administrer au mieux notre structure.

La formation répond aux besoins d’un réseau de plus en plus large et engagé et répond aux nouveaux enjeux de la société d’aujourd’hui et de demain.

 

Bywebmaster

FERMETURE DES MASTERS MANAGEMENT DU SPORT à NICE

Dans le contexte actuel, 2 formations sont disponibles à l’Université de Nice Sophia Antipolis dans le domaine de la gestion des organisations et des activités sportives. Il s’agit des cursus intitulés Master Management du Sport Entreprenariat et Evénementiel Sportif proposé par l’IAE de Nice, et le Master Management des Services du Tourisme Sportif par l’UFR STAPS de Nice. Ces deux parcours offrent des débouchés au sein d’un secteur en pleine croissance puisque ce domaine connaîtra un essor de 20% d’ici à 2020 selon France Stratégie. La France, terre d’accueil de grands événements sportifs internationaux, notamment les Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024, a besoin de ces cursus qui sont destinés à former ces professionnels du sport qui travaillent sur ces différents événements telles que ces 2 formations universitaires.

 

C’est pour cette raison que les associations étudiantes Sport’IAE, Initiative STAPS Nice, BDE IAE Nice et la Corpo STAPS Nice, soutenues par l’ANESTAPS et la FACE 06, s’indignent de la fermeture de ces 2 formations à l’horizon de la rentrée 2018 et s’interrogent également quant à la volonté politique de fermer ces Masters au regard du contexte précédemment évoqué.

 

La formation STAPS – Management des Services du Tourisme Sportif est la seule en France à proposer la compétence Sport – Tourisme ce qui confère un rayonnement national et international à l’UFR STAPS et plus largement à l’Université de Nice Sophia Antipolis. Ce diplôme correspond parfaitement aux souhaits du gouvernement de calquer les formations sur le milieux et l’environnement socio-économique territorial. Comment peut-on fermer ce Master lorsque l’on mesure les enjeux économiques liés au tourisme à Nice et sur la Côte d’Azur ? (Nice est la ville française dans laquelle les touristes étrangers passent le plus de temps – selon une enquête réalisée par Atout France)

 

Pour autant, il est annoncée que la rentrée 2018 s’effectuera sans ces 2 Masters.

La seule option proposée aux étudiants souhaitant bénéficier d’une formation dans ce domaine est le Master de l’école privée et payante AMOS : Master Management des Organisations Sportives.

Ce parcours, ouvert à Nice depuis la rentrée 2016 seulement, non reconnu par l’Etat, ne semble pas être en mesure d’assurer un droit à la poursuite d’études pour l’ensemble des étudiants concernés par le domaine du Management du Sport dans le second cycle. En effet, cette unique solution offerte aux étudiants met en place une sélection implicite sur le critère des ressources économiques.

 

Une semaine après l’annonce du Plan Etudiants, nous nous indignons de la privatisation de la formation dans le secteur du Management du Sport dans le département.

Désireuses de conserver au moins une formation publique et reconnue dans ce domaine au sein de l’Université Nice Sophia Antipolis, les associations étudiantes demandent l’organisation d’un temps d’échange et de concertation entre les parties en y intégrant les étudiants, premiers touchés par ces décisions.

Cette démarche vise à faire émerger une solution qui s’inscrive dans la volonté gouvernementale du droit à la poursuite d’études sans discrimination socio-économique, en prenant en considération les problématiques rencontrées par les établissements concernés.

 

Contact presse :

Matthieu AIMAR – 06 33 95 32 81