Troisième semaine du mois de l’orientation de l’ANESTAPS ! Après la mention Ergonomie du Sport et la mention Activité Physique Adaptée et Santé, l’ANESTAPS présentait cette fois-ci la mention Entraînement Sportif !

Pour cela elle accueillait vendredi, en direct sur Instagram, trois intervenants dont Dov, étudiant en troisième année STAPS mention Entraînement Sportif à l’UFR STAPS de Bobigny et athlète. Elle accueillait également Matéo, étudiant en première année de Master Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive (EOPS) à l’UFR STAPS de Brest, parcours Accompagnement de la Performance et Sciences Humaines. Il est actuellement en stage au Pôle Espoir Handball de Brest. Enfin, Alexis était également présent. Diplômé d’un Master EOPS axé sur les aspects nutritionnels, mentaux et physiques, il est maintenant Assistant Coach en Basketball

Dans cet article, nous revenons donc sur les questions qu’il ne fallait pas manquer pendant le live !

Pourquoi s’orienter vers les métiers de l’Entraînement Sportif ?

La mention Entraînement Sportif s’adresse à tous ceux qui souhaitent développer des compétences dans l’optimisation de la performance du sportif. Comment rendre un athlète meilleur ? Pourquoi ce sportif est-il meilleur que les autres ? Elle permet de comprendre les facteurs métaboliques, physiques ou mentaux, déterminants de la performance. On y apprend à analyser la pratique sportive et à adapter la préparation de l’athlète en fonction des nombreux facteurs qui la composent : compétitions, blessures, nutrition, etc. Alors que la préparation physique est aujourd’hui très poussée, la préparation mentale reste encore sous-développée.

Le Master n’est pas obligatoire. En effet, la licence permet déjà la mobilisation d’outils qui viennent compléter l’expérience de terrain, nécessaires à l’accompagnement et au développement du sportif. Toutefois, alors que la licence permet d’acquérir un tronc commun, le master permet la spécialisation et l’approfondissement des notions qui intéressent le futur professionnel. En effet, un étudiant en STAPS pourra choisir de se spécialiser dans une discipline sportive particulière, ou dans dans un secteur de l’entraînement sportif spécifique.

Quelle différence entre la licence et le master ?

Comment choisir sa Licence ? Son Master ?

Chaque UFR a ses propres spécialités. Certains s’axent sur la préparation physique, d’autres sur la préparation mentale ou la nutrition. D’autres délivrent même des formations très spécifiques, comme l’UFR STAPS de Font-Romeu qui propose un master “Altitude et Performance”. Mais ce n’est pas tout ! En effet, certaines universités offrent des spécialités en fonction des pratiques. Par le biais de partenariats avec les différentes fédérations sportives, certaines licences STAPS tendent à délivrer des diplômes fédéraux. Par exemple, l’université Gustave Eiffel est partenaire de 4 fédérations, dont la Fédération Française de Natation. Les étudiants choisissant une spécialité Natation peuvent alors obtenir le diplôme de Maître Nageur Sauveteur à la fin de leur Licence.

Cela dépend du domaine de professionnalisation souhaité ! Aujourd’hui, la Licence et le Master STAPS délivrent des prérogatives permettant d’entraîner et d’améliorer la performance des sportifs. Toutefois, les diplômes fédéraux restent encore nécessaires pour tous ceux qui souhaitent s’orienter vers de l’entraînement et du coaching, notamment en haut niveau. En effet, dans certaines fédérations, avoir un entraîneur titulaire d’un diplôme fédéral est obligatoire pour les clubs qui souhaitent voir leur équipe progresser à un niveau supérieur. C’est pourquoi, les partenariats entre fédérations et UFR sont une réelle opportunité puisqu’ils permettent de se préparer et de passer gratuitement les diplômes. Si aucun partenariat n’est actuellement proposé, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de son club ou de sa fédération. 

Doit-on obligatoirement obtenir les diplômes fédéraux ?

Quelle plus value apporte la licence STAPS ?

Alors que les diplômes fédéraux préparent à l’encadrement et au coaching des sportifs de manière très spécifique à une discipline, la mention STAPS Entrainement Sportif apporte des compétences en recherche et optimisation de la performance. Une réelle plue-value qui permet d’aller plus loin dans la préparation du sportif, en analysant et adaptant l’entraînement. De plus, elle permet l’acquisition de connaissances et compétences sur de nombreuses disciplines sportives. 

Non, pas forcément ! Les stages commencent en Licence 2 ce qui signifie que tu effectueras 4 stages durant ton cursus de licence et de master. Alors qu’il est conseillé de réaliser son stage de fin d’étude (c’est-à-dire en Master 2) dans le domaine où l’on souhaite s’insérer professionnellement, les stages sont aussi l’occasion de découvrir de nouveaux milieux ! Il est alors possible de découvrir un nouvel environnement, de nouvelles approches de la performance et de transposer les connaissances acquises à un autre sport. Oser sortir de sa zone de confort permet de ne pas se restreindre, mais aussi d’apporter du renouveau dans sa méthode d’entraînement. 

Doit-on privilégier des stages dans notre pratique sportive de prédilection ?

Quelles sont les perspectives d’évolution des métiers de l’entraînement sportif ?

Le monde sportif évolue ! Aujourd’hui, les pratiques libres sont en pleine expansion et de nouveaux sports apparaissent régulièrement. De même, à l’air du digital, les pratiques sportives sont de plus en plus connectées et il faut s’adapter ! D’ailleurs, les nouvelles technologies permettent une analyse plus poussée de la performance. C’est pourquoi, certains UFR proposent des enseignements comme “Analyse Vidéo”.

L’entrée à l’université nécessite une nouvelle organisation. Il est parfois difficile de continuer sa pratique sportive. Pourtant, le premier conseil que nos intervenants souhaitaient donner, c’est de ne pas arrêter. Non seulement, cela permet de mettre en application les connaissances apprises au sein de sa formation, mais c’est aussi un lieu privilégié pour se créer un réseau professionnel. En effet, développer son réseau professionnel avant et pendant son cursus universitaire facilite par la suite l’insertion professionnelle. Bien sûr, pas de panique pour ceux qui ne sont pas affiliés à une fédération. Si tu pratiques ton activité sportive de manière libre, d’autres moyens existent pour se créer un réseau professionnel. Par exemple, le stage de fin d’étude est un véritable tremplin vers la vie active, il faut donc être stratégique dans le choix de la structure.

Quels conseils quand on souhaite s’orienter vers la mention Entraînement Sportif et favoriser son insertion professionnelle ?

Enfin, si tu es étudiant en STAPS ou que tu le seras prochainement, il est important de se poser les bonnes questions pour s’orienter au mieux : “Qu’est ce qui m’intéresse ? ”, “Quels sont les métiers qui m’attirent ? ”, “Qu’est ce que j’aime dans la pratique sportive ?

Pour t’aider à trouver des réponses, n’hésite pas à échanger directement avec les professionnels et les autres étudiants en STAPS !

TU AS ENCORE DES QUESTIONS SUR LA MENTION ENTRAÎNEMENT SPORTIF ? 

L’ANESTAPS répond à tes questions ! Pour cela, n’hésites pas à nous contacter par mail sur  : orientation@anestaps.org. Tu peux également trouver de nombreuses informations sur notre site internet ! 

Newsletter

L’ANESTAPS a lancé sa newsletter ! En t’abonnant, tu recevras tous les premiers mardi du mois la newsletter du mois.