Réveil matinal, nous nous dirigeons vers Abri e Epermë, le village d’enfance d’Adil où il a pu nous présenter des endroits lui tenants à coeur : vestiges de guerre, maison d’enfance, cimetière…


Après le déjeuner, nous nous sommes rendu à Skenderaj où se trouvait un mémorial de guerre dans lequel l’atmosphère solennelle inspirait un grand respect. Dans le même esprit, nous avons visité  la maison d’Adem Jashari, un des principaux fondateurs et dirigeant de l’Armée de libération du Kosovo, dévastée  par une attaque. Cette matinée fut poignante car elle nous a permis de prendre conscience de l’impact de la guerre du Kosovo au coeur des esprits.


Lors de notre trajet nous avons découvert un Kosovo très vert. De grandes forêts encore préservées et de vastes prairies et s’ajoutent à cela de grandes parcelles agricoles. Ce paysage ne ressemblait en rien à ce que nous avions vu dans la capitale et ses alentours.

Plus tard dans l’après-midi, nous avons rencontré des membres de la famille d’Adil qui ont été d’une hospitalité et d’une curiosité agréable. Durant la semaine passée, nous avons constaté une bienveillance abondante de la part des kosovars. Cette journée , se termine par un retour au quartier général de la Team Kosovo. Nous devons prendre des forces pour affronter une semaine qui s’annonce intense et productive


Suivez et vivez l’intégralité de l’aventure au travers des différents réseaux sociaux de l’ANESTAPS en activant les notifications.

L’équipe sur place publiera quotidiennement des actualités au travers d’un journal de bord sur le site de l’ANESTAPS.

Suivez et vivez l’aventure !

Des questions sur le projet de solidarité international ?

12 + 11 =