Capacités d’accueil, infrastructures dégradées, décrochage scolaire, personnel administratif en sous-effectif, manque de moyens humains et financiers: la filière STAPS est en danger !

– TIMELINE STAPSOUBLIés –

La Covid vient amplifier les difficultés présentes

La filière STAPS a vu ses effectifs doubler, pourtant aucun budget n’a été fléché pour augmenter le nombre d’enseignants ou les capacités d’accueil. Ainsi, il est d’usage de voir des élèves suivre des cours dans un gymnase pendant que d’autres pratiquent des APS dans les couloirs. Enseignants et étudiants sont à bout de souffle : leurs conditions de travail ne permettent ni la sécurité, ni la réussite des étudiants.

L'anestaps demande des solutions concrètes !

  • recrutement pluriannuel de titulaires enseignants chercheurs et autre personnel d’au moins 1 000 personnes
  • plan de construction de locaux (salles et amphis)
  • plan pluriannuel massif de recrutement d’enseignants d’EPS titulaires via le CAPEPS
  • plan de construction d’installations sportives
  • fléchage budgétaire pour la rentrée 2021

sans réponses, Les staps se mobilisent !

lettre de noel

Faute de réponses et après de nombreuses alertes, les étudiants STAPS écrivent leurs souhaits pour 2021 au Gouvernement. 

Réseaux sociaux

Depuis la rentrée 2020, les étudiants se mobilisent sur les réseaux pour dénoncer leurs conditions d’enseignement et se faire entendre.

Vu à la tv / presse

Plusieurs articles et passages à la télé décrivent les conditions d’études alarmantes et les problématiques de la filières STAPS.

Vidéo #STAPSOubliés

REJOINS-NOUS SUR NOTRE GROUPE FACEBOOK