En cette période de crise sanitaire et de confinement, la sédentarité et l’inactivité physique sont largement présentes dans le quotidien des étudiants. D’après l’ANSES, 49 % des 11-17 ans présentent un risque sanitaire très élevé, caractérisé par des seuils plus sévères, soit plus de 4h30 de temps d’écran journalier et/ou moins de 20 minutes d’activité physique par jour. Au vu des conditions d’études en distanciel à l’université, il n’est pas difficile d’imaginer que les étudiants n’échappent pas à ces problématiques. L’OVE révèle lors de son dernier rapport que 51 % des étudiants ont souffert de situations d’isolement en période de confinement. La santé mentale et sociale des étudiants est donc également impactée. Face à ce constat, l’ANESTAPS propose de se mobiliser afin de proposer des solutions concrètes pour améliorer la santé physique, mentale et sociale des étudiants.

LE PROJET

Un total de 30 minutes d’activité physique modérée par jour (marche d’un bon pas par exemple) réduit le risque d’accident cardio-vasculaire de 30% en moyenne, selon plusieurs études internationales et l’OMS. L’ANESTAPS propose la mise en place de séances d’activité physique directement au prêt des étudiants à travers une solution numérique. C’est-à-dire la mise à dispositions de séances d’activité physique sur les réseaux sociaux. Ces dernières seront animées par des étudiants en STAPS qui souhaitent se mobiliser au profit de l’ensemble de la communauté étudiante. 

L’ANESTAPS tient à travers ce projet à venir en aide à l’ensemble des étudiants de l’enseignement supérieur. 

 


 

LE FORMAT

Tout au long de chaque semaine, l’ANESTAPS utilisera les deux formats suivants : 

  • Des séances sur Zoom animées par des étudiants STAPS et des sportifs professionnels afin de favoriser l’interaction sociale. Ces séances seront également disponibles  en live. 
  • Des séances de pratique d’activité physique et sportive sous forme de capsules vidéo. Pour permettre une adaptation à tout type d’emploi du temps.

Tous les jours de la semaine, les étudiants pourront bouger 30 minutes, encadrés par des étudiants qualifiés accompagnés par l’ANESTAPS.

 

 

Tous les jours de la semaine, les étudiants pourront bouger 30 minutes, encadrer par des étudiants qualifiés accompagnés par l’ANESTAPS.

 

Au vu des problématiques de bien-être physique, mental et social des étudiants, l’ANESTAPS tient à se mobiliser à travers ce projet promouvant la pratique d’activité physique et sportive afin de :

Favoriser l’interaction sociale entre étudiants

Les étudiants sont particulièrement touchés par la précarité et l’isolement social. Le Sport et le partage sur les réseaux sociaux sont un moyen de conserver le lien avec l’extérieur et les autres tout en étant maintenant en bonne santé.

 

Améliorer la santé des étudiants sous toutes ses formes

En proposant une activité physique accessible, simple et adaptable. Mais aussi en permettant une activité attractive et ludique par sa diversité et son concept. 

Favoriser la réussite des étudiants

Les conditions d’études des étudiants sont fortement impatcés par la crise sanitaire. Ainsi, la sitation actuelle affecte considérablement la santé physique et mentale de la jeunesse. La pratique d’activités physiques et sportives est un bon moyen de pallier ses problématiques.

Retrouve le #BOUGE30MIN

du lundi au samedi 

Sur Instagram

Retrouve les défis en Story et en vidéo IGTV !

Sur Be Sport

Notre partenaire qui nous permet de réaliser des séances sportives en live !

Nos partenaires

Afin de toucher le plus grand nombre d’étudiants et maximiser ces chances de réussite pour répondre à la problématique de santé des étudiants, l’ANESTAPS compte s’appuyer sur ces différents partenaires :

Et retrouve l'anestaps

Sur tous les réseaux sociaux !