Un colloque pour encourager la pratique para-sportive et favoriser l’inclusion

Bywebmaster

Un colloque pour encourager la pratique para-sportive et favoriser l’inclusion

A l’occasion de notre collaboration lors du futur Colloque Sport Handicap, le Think Tank Sport et Citoyenneté nous a écrit cet article :

En France, les taux de pratique sportive des personnes en situation de handicap demeurent très en-deçà
de ceux du reste de la population. Le 27 mars a lieu la Journée nationale du sport et du handicap, qui a
pour but de sensibiliser aux possibilités du sport-handicap, de lutter contre l’isolement et briser les
barrières sociales. Le think tank Sport et Citoyenneté et l’ANESTAPS organise lors de cette journée un
colloque qui vise à proposer des solutions pour encourager la pratique para-sportive.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 15% de la population mondiale vit au quotidien des situations
de handicap et cette proportion ne peut qu’augmenter avec le vieillissement de la population. La Convention
des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CNUDPH), reconnaît dans son article
30 leur droit de participer à la vie culturelle et récréative, aux loisirs et aux sports. L’épanouissement, la
santé, le bien-être et le lien social sont au cœur de ces réflexions.
En France, la loi du 11 février 2005 doit faciliter l’intégration des personnes en situation de handicap dans la cité,
en ce qui concerne le cadre bâti, mais aussi l’ensemble des services, l’accueil, l’information et les pratiques en
elles-mêmes.

Malgré tout, les activités physiques et sportives, maillon essentiel de la vie sociale et locale, restent inaccessibles
à de nombreux individus en situation de handicap. Non seulement les infrastructures sont souvent inadaptées,
mais les transports collectifs et l’aménagement des espaces publics ne sont que trop rarement conçus pour
ces personnes. Quant à l’offre des fédérations, des clubs, des établissements ou du secteur marchand, elle
correspond rarement aux besoins et aux attentes, notamment concernant le sport hors compétition.
C’est donc la dimension d’accessibilité qu’il faut interroger dans nos territoires, ainsi que le degré
d’information et de sensibilisation de la population.

La Journée Nationale du Sport et du Handicap, créée en 2013 par l’ANESTAPS, a lieu aujourd’hui dans plus
de 20 villes en France. Elle s’articule autour d’activités de sensibilisation à destination du grand public, de
colloques et tables-rondes.
Dans le cadre de sa réflexion consacrée à l’accessibilité en matière d’activités physiques et sportives, le Think
tank Sport et Citoyenneté, collabore pour cette édition avec l’ANESTAPS. Ils organisent un débat visant à
identifier des solutions pour encourager les pratiques para-sportives, à la fois dans le cadre fédéral mais
aussi dans la société dans son ensemble.

Lors de ce colloque sera abordée notamment la question des offre sportives proposées aux publics en situation
de handicap, et la nécessaire complémentarité à trouver entre les acteurs dans ce domaine.
Il sera aussi question de l’accompagnement des acteurs sociaux et médico-sociaux dans la fourniture d’une offre
de pratique adaptée.
Ce colloque permettra enfin de mettre en avant des bonnes pratiques pour favoriser une pratique sportive de
proximité pour les personnes en situation de handicap.

Le think tank Sport et Citoyenneté souhaite continuer à collaborer avec l’ANESTAPS sur cette question et va
poursuivre sa réflexion et son expertise en matière de sport et de handicap.

A propos de l'auteur

webmaster administrator