L’Université pour tous, partout, à tout moment !

Bywebmaster

L’Université pour tous, partout, à tout moment !

Dans le double objectif d’améliorer la réussite des étudiants, et de faire face à un afflux massif d’étudiants, l’Université Grenoble Alpes en collaboration avec l’Université Jean Monnet Saint Étienne, l’UNESS, la MIPNES et l’ANESTAPS se sont mobilisés.

 

“L’Université pour tous, partout, à tout moment” n’est pas un slogan accrocheur de campagne, mais une réalité qui a vu le jour à la rentrée 2018 avec la licence hybride modulaire et flexible.

 

 

Cette Licence Interuniversitaire Coopérative Expérimentale Numérique STAPS pour publics empêchés vient donner des éléments de solution pour répondre à un constat sombre de l’enseignement supérieur français.

Le projet LiCenSE repose sur le principe de l’amphi inversé, elle propose des cours magistraux sous forme de diaporamas commentés et de podcasts. Le reste du temps, les étudiants accèdent à des classes virtuelles (5h/semaine) avec une partie en présentielle.
 
L’objectif est d’organiser la formation autour des contraintes propres à chacun, de son projet extra-universitaire, sans l’entraver. Dans cette perspective, chaque étudiant est suivi par un enseignant-tuteur qui aménage la formation au regard des contraintes spécifiques de l’étudiant.

Rares sont les étudiants qui peuvent prétendre n’avoir raté aucun cours en amphi, non pas par manque d’intérêt pour l’enseignement mais simplement pour lassitude d’une méthode transmissive inadaptée. En transformant les enseignements sans interactions, les partenaires font le pari d’augmenter l’implication des étudiants dans leur formation et de redonner du sens aux cours en présentiels.

L’ANESTAPS milite depuis des années pour augmenter les capacités d’accueils pour permettre à chaque jeune d’accéder à la formation de son choix. Ces augmentations ne se reflètent pas dans une augmentation proportionnelle des taux de réussite. Ce constat révèle d’une diminution de la qualité des conditions d’enseignements.

Depuis 2014, l’utilisation avant-gardiste de la pédagogie inversée par l’Université Grenoble-Alpes a montré des résultats encourageants. L’ANESTAPS rappelle au gouvernement la nécessité d’investir dans les pédagogies innovantes pour permettre de démocratiser l’enseignement supérieur, mais surtout permettre d’adapter les approches pédagogiques à chaque étudiant pour permettre une augmentation de la réussite de tous.

 

Plus d’informations sur la LICenSE STAPS Hybride Parcours Entrainement Sportif : https://license.uness.fr

A propos de l'auteur

webmaster administrator