MENU

L’ANESTAPS publie son 6ème indicateur du coût de la rentrée 2016

 

Unique organisation représentative des 57.000 étudiants en STAPS de France, l’ANESTAPS publie aujourd’hui son 6ème indicateur du coût de la rentrée 2016.

En légère augmentation par rapport à l’année précédente, le coût de la rentrée est encore une fois un frein à la démocratisation de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

6ème cout de la rentrée

Alors que notre service public éducatif doit assurer à chaque jeune une égalité de chance face aux études, il est de plus en plus difficile pour un jeune de réussir dans l’Enseignement Supérieur. Avec un nombre grandissant d’abandons en première année, un pourcentage d’étudiants salariés toujours plus élevé, et un recours aux aides d’urgences en augmentation, il est de plus en plus compliqué pour un jeune d’entrevoir un avenir professionnel serein.

Face à une rentrée 2016 déjà sous tension pour la filière STAPS, avec notamment la naissance de « prépas privées STAPS », il devient urgent de mettre en place des actions concrètes pour défendre notre service public.

Face à ce constat, l’ANESTAPS demande une réforme du système d’aides sociales aux étudiants avec la mise en place de l’Aide globale d’indépendance (AGI). Regroupant bourses sur critères sociaux et aides au logement, elle sera octroyée sous conditions de ressources et en fonction des revenus propres de l’étudiant en cas de rupture familiale.

Bréwal Soyez–Lozac’h

Président

Retrouvez le dossier de Presse de l’ANESTAPS : Indicateur du coût de la rentrée 2016 -ANESTAPS