MENU

L’ANESTAPS présente à la Seconde Édition de l’Université Européenne du Sport

Ce 11 et 12 Juillet 2017 se réunissent de multiples acteurs.trices à l’occasion de l’Université Européenne du Sport. Cet évènement majeur est organisé par la Ligue de l’Enseignement en lien avec ses fédérations sportives UFOLEP et USEP du côté Français, et avec pour participant.e.s des membres de l’ENGSO Youth (pour les jeunes européen.ne.s dans le sport), l’ISCA (International sport and culture association), l’ISF (international school sport federation) et bien d’autres. Cet événement a pour but d’interroger l’apport du sport dans la formation du.de la citoyen.ne et rechercher les conditions d’accessibilité de tous.tes à la pratique sportive, ainsi que des activités ludiques et adaptées. C’est, en outre, un moment de construction politique, sportive, qui répond aux besoins des citoyen.ne.s dans la diversité de leurs besoins.

L’ANESTAPS a été invitée à porter la voix des jeunes, sa vision du champ sportif, ainsi que de l’engagement citoyen et l’accessibilité au sport. En étant responsable de la restitution de chacun des ateliers concernant plusieurs thématiques: citoyenneté, accessibilité et politique territoriale.

Orlane FRANCOIS, présidente de l’ANESTAPS a ainsi rappelé l’importance d’une éducation physique et sportive au service de l’inclusion et de l’éducation dans les milieux scolaires. Elle aura de plus rappelé que le sport peut être un outil puissant, mais que ces futurs professionnel.le.s éprouvent le besoin d’une meilleure lisibilité, dans le champ des formations au travers d’une articulation via les compétences.

20046254_10213548465690158_1254295169_n

Nous avons pu présenter à une large audience d’acteurs.trices du sport d’aujourd’hui et de demain certains de nos projets. Le PSN (projet de solidarité nationale) qui a pour objet de transmettre les valeurs citoyennes de l’activité sportive à des jeunes issu.e.s de quartiers défavorisés. Mais aussi la JNSH (journée nationale du sport et du handicap) qui a pour but de sensibiliser aux pratiques sportives adaptées, permettant d’élargir la vision du grand public sur la pratique du sport accessible aux personnes en situation de handicap. Ces deux projets ont été présentés au cours des temps forts, qui avaient pour finalité de donner de l’ampleur, et une certaine visibilité pour des différents acteurs.trices présent.e.s au cours de l’évènement.

La seconde journée sera l’occasion de poursuivre les échanges sur un temps fort en plénière dédié à l’organisation territoriale du sport. De nombreux ateliers permettront de s’interroger sur les moyens d’insertion des publics éloignés, et ce notamment pour les jeunes. Des réflexions seront au rendez-vous, afin de repenser les politiques d’urbanisme permettant l’accessibilité à la pratique sportive, ainsi que les politiques territoriales concernant les grands événements sportifs (grandes échéances : Gay Games 2018 et Paris 2024).

La première expérience de l’ANESTAPS est pour le moment une réussite, et nous attendons impatiemment cette seconde journée pour créer le.la citoyen.ne sportif.ve de demain !

Contact : Orlane FRANÇOIS – Présidentepresidence@anestaps.org – GSM : 06 81 29 98 28