JNSH 2019 : une édition historique !

Bywebmaster

JNSH 2019 : une édition historique !

Ce mercredi 27 mars a eu lieu la 7ème édition de la Journée Nationale du Sport et du Handicap (JNSH). A cette occasion, 27 villes ont organisé l’évènement : Angoulême, Avignon, Amiens, Besançon, Bordeaux, Brest, Chambéry, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Le Mans, Liévin, Limoges, Lyon, Metz, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Reims, Rennes, Rouen, Saint Brieuc, Saint-Etienne, Tarbes, Toulouse et Valenciennes.

L’ANESTAPS s’est toujours engagée sur des problématiques sociétales telles que la lutte contre les discriminations, se positionnant ainsi comme actrice de l’innovation et la cohésion sociale au travers de projets tels que cette Journée Nationale du Sport et du Handicap.

Créée en 2013, elle avait pour but premier de mettre en valeur les compétences de ses étudiants en parcours Activités Physiques Adaptées et Santé et ne comptait que 2 villes organisatrices. Passant de 2 villes en 2013 à 20 en 2018, les objectifs de cette journée ont eux aussi évolué avec l’actualité. En effet, maintenant la JNSH vise également à sensibiliser, à lutter contre les discriminations et briser les barrières sociales pour ainsi créer des moments de partage et de vivre ensemble, au delà des différences.

L’ANESTAPS a toujours considéré le sport comme vecteur d’inclusion sociale.

Ainsi, six ans après, lors de la 7e édition de la JNSH, 27 villes ont porté ensemble un projet commun pour lutter contre les barrières sociales afin de gommer les différences et élargir la pratique physique à tous. Ayant lieu historiquement le jeudi, la JNSH s’est déroulée un mercredi. Un choix fort pris par le Conseil d’Administration de l’ANESTAPS qui témoigne de sa volonté d’avoir un impact plus fort sur la société. C’est impact est réel puisque cette 7e édition a rassemblé plus de 10.000 personnes ! Un chiffre historique atteint grâce aux 1.168 bénévoles, dont certains ont oeuvré depuis des mois pour organiser cette journée.

Les activités misent en place par les associations furent nombreuses et diverses. Nous avons pu retrouver aussi bien des activités physiques que manuelles telles que, du basket fauteuil, de la sarbacane, un labyrinthe à l’aveugle, des parcours en fauteuil tout terrain, du Tir à l’arc, un Tournoi de Cécifoot, de la Boccia, des parcours à l’aveugle, une dégustation à l’aveugle, de l’escalade, torball mais aussi des flashmob ou du théâtre !

L’édition parisienne a commencé par un colloque organisé en collaboration avec Sport et Citoyenneté dans la salle des Fêtes de la mairie du 3e arrondissement de Paris. Nous avons eu le plaisir d’avoir la présence de Charles Rozoy, collaborateur de la ministre des Sports, chargé de la politique sur le handicap, Yanis Bacha, journaliste et ancien conseiller ministériel, Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité Paralympique et Sportif Français et Julian Jappert, Directeur Général du Think Tank Sport et Citoyenneté et pleins d’autres personnalités connues et reconnues pour leurs travaux. “Développer la pratique para-sportive et favoriser l’inclusion” était le thème de ce moment de débats, divisé en 2 tables rondes “ Développer la pratique sportive dans le cadre fédéral” et “Encourager une pratique régulière de proximité”. Ces échanges vont servir au travaux en cours du Ministère des Sports.
La seconde partie de la journée se déroulait à quelques mètres de là, Place de la République. Un village d’activités de sensibilisation de 700m2 composé de nombreuses activités telles que du cécifoot, du volley assis animé par la Fédération Française de Volley Assis, du parcours fauteuil, du sport partagé grâce à l’UNSS, partenaire national de cette 7e édition, un bilan de santé effectué par le CROS Ile de France, du e-sport adapté mis en place par CAP GAME. Diffuz, plateforme solidaire et le bureau de liaison du Parlement Européen étaient également présents sur le village partenaire.

L’ANESTAPS tient à adresser un grand remerciement aux nombreuses personnes qui ont participé et soutenu cette journée. Nous commencerons par le parrain de la manifestation, Cyril Moré, multiple champion paralympique qui est venu participer aux activités de sensibilisation Place de la République. Nous remercions également Jean-François Martins et Graig Monetti pour leur passage, preuve que les politiques publiques soutiennent ces initiatives de jeunesse. Le Ministère des Sports a également affiché un franc soutien à la Journée Nationale du Sport et du Handicap 2019, placée sous son haut patronage et par la participation de Charles Rozoy comme modérateur de la table ronde organisée en collaboration avec Sport et Citoyenneté. Nous remercions également Marie-Amélie Le Fur pour sa présence sur l’évènement.

Ce projet s’inscrit de plus en plus chaque année dans le paysage du sport handicap national. Des acteurs experts s’associent à l’ANESTAPS et la soutiennent dans le but d’utiliser le sport comme outil d’inclusion sociale et nous avons volonté de continuer à collaborer avec eux.

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour la 8eme édition de la Journée Nationale du Sport et du Handicap.

Contacts :

Baptiste Romero – Attaché de presse

presse@anestaps.org – 06 03 50 40 53

A propos de l'auteur

webmaster administrator