Archives L’ANESTAPS

Bywebmaster

Bilan du 37ème congrès et orientation pour le mandat 2017-2018 !

Du 12 au 15 Octobre 2017, l’ANESTAPS tenait son 37ème Congrès National dans la ville de Besançon. Pour la première fois de son histoire ce furent plus de 300 associatifs STAPS présents pour participer à plusieurs temps de formations. Ce fût également plusieurs moments de débats sur les différentes problématiques de la jeunesse, du sport et de l’Enseignement Supérieur.

L’Assemblée Générale Ordinaire marqua un réel temps fort du congrès. Dans un premier temps, le bureau porté par Orlane FRANÇOIS a présenté son rapport d’activité puis a prononcé sa démission. Par la suite, la liste “ Un réseau uni à l’image d’une jeunesse investie et actrice de son avenir” menée par Mathias GOASMAT a été élue à l’unanimité.

En continuant de porter la démocratisation de l’Enseignement Supérieur, le nouveau bureau a réaffirmé lors de cet événement son opposition à la mise en place de prérequis et toute forme de sélection à l’Université. L’ANESTAPS était présente dès le deuxième jour du mandat, au comité de concertation sport et animation présidé par les ministres Frédérique Vidal et Laura Flessel. Elle prouve donc son implication pour réformer l’articulation des formations dans le champ du sport et permettre une meilleure orientation et insertion professionnelle des jeunes.

Plusieurs orientations pour la mandature 2017-2018 ont été présentés :

  • Favoriser l’implication de toutes et tous dans la société par la mise en place de projets citoyens et solidaires, et valoriser l’engagement des jeunes.
  • Développer les interactions entre les associations et les acteurs territoriaux de l’enseignement supérieur et de la recherche ainsi que ceux du mouvement sportif.
  • Agir pour l’insertion professionnelle et sociale de toutes et tous, en travaillant sur une meilleure orientation des jeunes et en s’assurant de la mise en place de la réforme sur l’articulation et la lisibilité des formations dans le champ du sport.

Le nouveau bureau national 2017-2018 est composé de :

  • Mathias GOASMAT, Président (Rouen)
  • Cyrielle DUC, Trésorière en charge de la coordination du réseau (Lyon)
  • Titouan MARTIN , Secrétaire Général en charge des Relations Internationales (Rennes)
  • Quentin SANZ DE GALDEANO, 1er Vice-Président en charge de l’Orientation et de l’Insertion Professionnelle ainsi que des Partenariats (Bordeaux)
  • Adèle DEBAST, Vice-Présidente en charge de la Communication (Lille)
  • Thibaut ELIE, Vice-Président en charge de la Jeunesse et des Sports (Rennes)
  • Angèle LAVAL, Vice-Présidente en charge de la formation et de l’éducation populaire (Besançon)
  • Paul MORICEAU, Vice-Président en charge de l’innovation sociale (Limoges)
  • Raphaël DEGREMONT, Vice-Président en charge de la stratégie électorale (Montpellier)
  • Raphaël DERENNE, Vice-président en charge des affaires académiques (Chambéry)
  • Yoann SOIROT, Chargé de mission relations internationales (Toulouse)
  • Léa GAGET-FOURNAUX, Chargée de mission trésorerie (Lyon)
  • Matthieu AIMAR, Chargé de mission projets d’innovation sociale (Nice)
  • Louise DECONIHOUT, Chargée de mission suivi des élus (Rouen)
  • Guillaume BRUSQ, Chargé de mission formation (Valence)
  • Elies OUHIBI, Chargé de mission suivi des événements (Reims)

Contacts presse :

  • Mathias GOASMAT, Président – president@anestaps.org – 01.40.33.73.61
  • Adèle DEBAST, Vice-Présidente en charge de la communication – vp.communication@anestaps.org
Bywebmaster

Découvrez le Livre Blanc 2017 de l’ANESTAPS !

Le Conseil d’Administration de l’ANESTAPS a adopté dimanche 04 Février 2017, son Livre Blanc. Il est désormais accessible et présente l’état des travaux, réflexions et revendications que nous portons en tant qu’acteur du sport et organisation de jeunesse !

Notre livre blanc a pour vocation d’interroger, de bousculer et d’adapter la société dans laquelle nous vivons. C’est à ce titre que les 40 propositions portées par le réseau de l’ANESTAPS, illustrent la nécessité du gouvernement, des institutions et des milieux professionnels, à co-construire les politiques d’aujourd’hui avec les acteurs de demain.

Nous souhaitons voire s’engager le plus grand nombre d’acteurs possible dans ce travail d’échange et de collaboration. Dans cette logique, nous adressons le Livre Blanc de l’ANESTAPS aux candidats à la présidence de la République Française, afin d’apporter un regard neuf sur les thématiques en lien avec nos propositions.

Des temps d’échanges, de colloques et de tables rondes sont prévus lors du 36eme Congrès de l’ANESTAPS qui se déroulera à Bordeaux, du 16 au 19 Mars, rassemblant pas moins de 220 étudiants STAPS de la France entière, afin de débattre sur des thématiques d’actualité, en lien avec les élections présidentielles.

    L’ANESTAPS et son réseau restera sensible à toute proposition d’échanges et de débats autour des 40 propositions citées dans son livre blanc.

Livre-blanc-ANESTAPS-2017

Contact presse :                                                          

Orlane FRANCOIS

Présidente de l’ANESTAPS

president@anestaps.org

06 81 29 98 28

Bywebmaster

19ème Rencontres Nationales de la FÉDÉEH !

Rencontres sous le signe de la bonne humeur et de l’émotion !

Ce weekend avait lieu les 19èmes rencontres nationales de la FÉDÉEH (Fédération Étudiantes pour une Dynamique d’Études et d’Emploi avec un Handicap) à Cergy, rencontres nationales sous le thème : Les USA, Why ?

Divisé en plusieurs temps forts, le weekend fut orchestré avec brio par l’équipe permanente de la FÉDÉEH !

Les formations ont été animées par divers organismes, tel que l’ANESTAPS, qui a travaillé sur comment “Sensibiliser la communauté étudiante à travers le sport”.

Dominique Gillot, sénatrice du Val d’Oise et Vincent Simon, vice-président innovation sociale de la FAGE ont pu intervenir sur la conférence “Discrimination et Handicap”.

anestaps

Lors des rencontres nationales c’est aussi l’occasion de mélanger valides et handicapés sur une activité tel que le handi-hockey, débattre et échanger sur son histoire, son handicap et surtout sur sa motivation !

La Fondation Optic 2000 est venue pour la remise des bourses FÉDÉEH reversée en 3 bourses de 7 500€ aux personnes en situation de handicap pour leur projet personnel et professionnel.

La soirée c’est poursuivie  sous le feu des projecteurs avec : La FÉDÉEH a un incroyable talent !

Les rencontres nationales ont lieu trois fois par an et sont ouvertes à tous publics, vous avez envie d’en apprendre plus sur le handicap, dépasser les craintes et appréhension, ces rencontres nationales sont faites pour vous !

La FÉDÉEH se donne pour mission d’optimiser, à travers un engagement étudiant pérenne, les conditions de formation et d’insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dans cette perspective, la fédération associe toutes les parties prenantes pour rassembler, soutenir et démultiplier les initiatives étudiantes en faveur de l’égalité des chances, de la participation sociale et du parcours de tous et d’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap.

www.fedeeh.org

 

photo-1

Bywebmaster

Bilan du 35ème congrès et orientation pour le mandat 2016-2017

Du 20 au 23 Octobre 2016, l’ANESTAPS tenait son 35ème congrès national dans la ville de Montpellier. Plus de 200 militant.e.s STAPS étaient présents et ces derniers ont pu ainsi échanger et débattre autour d’ateliers, de colloques et de formations mettant les actualités en matière de jeunesse et d’enseignement supérieur au centre des discussions.

Ce congrès national organisé par le BDE STAPS Montpellier a permis aux  200 participant.e.s d’échanger avec plusieurs intervenants sur la place des jeunes dans les décisions des instances sportives, ou encore sur les pratiques sportives adaptées au cours d’un ciné-débat animé par la FEDEEH.

Le congrès a également été marqué par une après-midi consacrée à une concertation sur la candidature de Paris2024. Les étudiant.e.s en STAPS ont pu réaffirmer leur volonté d’être écoutés et impliqué dans la candidature en tant que réel acteur.

L’assemblée générale ordinaire s’est déroulé le samedi, réel temps fort du congrès. En premier lieu, ce fût le moment pour le bureau national 2015-2016 porté par Bréwal SOYEZ–LOZAC’H de présenter ses différents bilans et de prononcer sa démission. C’est ensuite la liste “Un réseau moteur pour une jeunesse au coeur des décisions” menée par Orlane FRANÇOIS qui a été élue à la majorité absolue par l’assemblée générale.

14611121_10210129124760544_3620333682224699217_n

Plusieurs orientations pour la mandature 2016-2017 ont été présentés :

  • Agir pour l’insertion professionnelle et sociale de toutes et tous, en travaillant sur une meilleure orientation des jeunes et en s’assurant de la mise en place de la réforme sur l’articulation et la lisibilité des formations dans le champ du sport.
  • Être des acteurs incontournables en vu des présidentielles 2017, notamment sur la construction des programmes jeunesse et sports, mais également sur les politiques publiques sportives.
  • Favoriser l’implication de toutes et tous dans la société par la mise en place de projets citoyens et solidaires, et valoriser l’engagement des jeunes.
  • Développer les interactions entre les associations et les acteurs territoriaux de l’enseignement supérieur et de la recherche ainsi que ceux du mouvement sportif.

 

Le nouveau bureau national 2016-2017 est composé de :

  • Orlane FRANÇOIS, Présidente (Nancy)
  • Salomé LEBAS, 1ère Vice-Présidente en charge de l’innovation sociale (Grenoble)
  • Margaux INIZAN, Secrétaire Générale (Avignon)
  • Lucie DENOYELLE, Secrétaire Générale Adjointe (Nancy)
  • Elliot AUBERT, Trésorier (Brest)
  • Nils AINAS, Vice-Président en charge de la communication (Lyon)
  • Adèle DEBAST, Vice-Présidente en charge de la Jeunesse et des Sports (Lille)
  • Guillaume BRUSQ, Vice-Président en charge de la formation et de l’éducation populaire (Valence)
  • Léa GAGET-FOURNAUX, Vice-Présidente en charge de la coordination territoriale et du suivi des évènements (Lyon)
  • Lilian BARBÉ, Vice-Président en charge de la démocratie étudiante et du suivi des élu.e.s (Chambéry)
  • Laura BERNARDI, Vice-Présidente en charge de la coordination des projets d’innovation sociale (Nice)
  • Louis BARROT, Vice-président en charge de l’orientation et de l’insertion professionnelle (Montpellier)
  • Julia MILTENBERGER, Vice-présidente en charge des affaires académiques (Strasbourg)
  • Yoann SOIROT, Vice-Président en charge des relations européennes (Toulouse)
  • Théo MADEC, Chargé de mission projets européens (Chambéry)
  • Grégoire DUVANT, Chargé de mission 3ème cycle (Liévin)
  • Karim DIKHAL, Chargé de mission solidarité internationale (Avignon)

CDP ANESTAPS 25/10/2016 – Bilan et orientation du mandat

Contacts presse :

Bywebmaster

35ème Congrès de l’ANESTAPS à Montpellier !

Du 20 au 23 Octobre 2016 se tiendra le 35ème Congrès National de l’ANESTAPS. Cet événement se déroulera dans la ville de Montpellier. Chaque année, une association adhérente du réseau de l’ANESTAPS se charge d’organiser cet événement afin d’accueillir le maximum de bénévoles et de responsables associatifs.

Rendez vous incontournable, il est l’un des principaux événements organisés durant l’année universitaire. 200 volontaires issus de la quasi totalité des associations étudiantes de France y seront attendus.

Le congrès de rentrée de l’ANESTAPS a pris depuis plusieurs années une ampleur importante, ceci s’expliquant par la volonté de développer des échanges constructifs et de délivrer à l’ensemble des étudiants présents des formations de qualité dans une ambiance conviviale et dynamique.

Un événement marquant, tout d’abord, car il marquera la fin de la mandature du bureau de l’ANESTAPS 2015/2016 emmené par son président Bréwal Soyez–Lozac’h. En effet, le samedi lors de l’Assemblée Générale Ordinaire, le nouveau bureau national pour l’année 2016/2017 sera élu par les administrateurs.

Formations, workshop, tables-rondes, colloque, knowledge, jeux de rôles seront au rendez-vous pour transmettre aux nouveaux associatifs le dynamisme et la force de ce réseau.

affiche-congres

Bywebmaster

VICTOIRE ! Un premier pas vers l’articulation des formations dans le champ du sport.

Lundi 5 Septembre dernier, l’ensemble des acteurs du monde du sport ont pris connaissance de la circulaire intitulée : cohérence des formations dans le champ du sport.[1]

Fruit de plusieurs années de travail entre ministères, les représentants de la branche professionnelle du sport, les acteurs de la formation, le CNOSF et l’ANESTAPS, cette circulaire vient marquer un premier pas vers l’articulation des formations dans le champ du sport !

Après 15 années sans dialogue constructif, c’est une première ! L’ANESTAPS obtient la publication d’un texte, co-signée entre le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports et le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’ANESTAPS, à l’occasion de son 33ème Congrès a eu la possibilité d’interpeller le secrétaire d’état au sport, Thierry Braillard [2], afin de souligner les différentes problématiques rencontrées par les jeunes souhaitant s’orienter dans un parcours de formation dans le champ du sport.

5 objectifs sont ainsi mis en avant dans cette circulaire :

         La mise en place de blocs de compétences communes à plusieurs systèmes de formations

         Rapprocher les acteurs locaux de la formation intervenant sur un même territoire,

         Faciliter des doubles cursus de formation,

         Favoriser l’adossement à la recherche des formations et des équipes de formateurs,

         Améliorer la prise en charge des sportifs de haut niveau.

L’ANESTAPS ne peut que saluer le travail effectué lors de ces différents moments de travail et de débat auxquels elle a pu participer, et remercie également tous les autres participants pour ces réflexions communes.

Cependant une circulaire, reste une circulaire. Une avancée effective ne pourra se faire qu’avec un engagement certain des acteurs de terrain. Ce premier pas ne doit pas être le dernier et le réseau de l’ANESTAPS s’assurera de la bonne continuité des travaux, notamment en continuant à être l’un des acteur moteur dans les discussions.

[1] Circulaire du 5 Septembre 2016 sur la cohérence des formations dans le champ du sport

[2] Discours de Thierry Braillard lors du 33ème Congrès de l’ANESTAPS à Reims.

[3] Contribution de l’ANESTAPS sur l’articulation des formations dans le champ du sport

Bywebmaster

L’ANESTAPS publie son 6ème indicateur du coût de la rentrée 2016

 

Unique organisation représentative des 57.000 étudiants en STAPS de France, l’ANESTAPS publie aujourd’hui son 6ème indicateur du coût de la rentrée 2016.

En légère augmentation par rapport à l’année précédente, le coût de la rentrée est encore une fois un frein à la démocratisation de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

6ème cout de la rentrée

Alors que notre service public éducatif doit assurer à chaque jeune une égalité de chance face aux études, il est de plus en plus difficile pour un jeune de réussir dans l’Enseignement Supérieur. Avec un nombre grandissant d’abandons en première année, un pourcentage d’étudiants salariés toujours plus élevé, et un recours aux aides d’urgences en augmentation, il est de plus en plus compliqué pour un jeune d’entrevoir un avenir professionnel serein.

Face à une rentrée 2016 déjà sous tension pour la filière STAPS, avec notamment la naissance de « prépas privées STAPS », il devient urgent de mettre en place des actions concrètes pour défendre notre service public.

Face à ce constat, l’ANESTAPS demande une réforme du système d’aides sociales aux étudiants avec la mise en place de l’Aide globale d’indépendance (AGI). Regroupant bourses sur critères sociaux et aides au logement, elle sera octroyée sous conditions de ressources et en fonction des revenus propres de l’étudiant en cas de rupture familiale.

Bréwal Soyez–Lozac’h

Président

Retrouvez le dossier de Presse de l’ANESTAPS : Indicateur du coût de la rentrée 2016 -ANESTAPS

Bywebmaster

Les ST4PS au KOSOVO !

Hier l’équipe ST4PS 4S s’est réunie et retrouvée afin de mettre au point les derniers préparatifs avant le grand voyage.

13876187_913032688796832_4730351413572047365_n

Au menu : création des tee-shirts, récupération du matériel, notamment les sarbacanes, une activité qui fera office de découverte pour la plupart des jeunes sur place.

13882569_912414152192019_1556232388613777489_n

Nous avons également eu l’occasion de finaliser et de parfaire notre arrivée : déroulement du voyage, comité d’accueil mais le plus important le programme de notre intervention.

 

Pendant la période des Jeux Olympiques à Rio, des étudiants en STAPS s’en vont développer et démocratiser des activités physiques sportives adaptées à la population du Kosovo.

Effectivement la première semaine sera consacrée au projet sport4all, projet qui vise à développer les activités physiques sportives adaptées et ainsi de sensibiliser la population locale aux divers handicaps.  Cette sensibilisation passera par l’organisation de « Thematic Day » dont le but est d’apporter une première approche dans la gestion de la différence, via la proposition de jeux traditionnels adaptés à divers handicaps.

Ainsi dès le lundi, l’équipe rencontrera à travers plusieurs meetings, les volontaires de Play, et les principaux acteurs du Kosovo.

39d1e8a320d28f45adf949a8d8eb54af_XL

Notre première intervention se déroulera le 10 août lors du Thematic Day dont l’objectif est de découvrir de nouvelles activités : ceci-foot, sarbacane, basket fauteuil.

Le reste de la semaine nous rencontrerons les collectivités et ONG locales.

 

La seconde semaine sera réservée au projet sport4Youth dont l’objectif est de favoriser l’échange inter-ethnie et inter-genre via des Thematic day et Joint Event.

Sur ce projet, il est prévu de former les volontaires et les animateurs locaux ainsi que de partager nos expériences et savoir-faire avec les étudiants de la FAC de Pristina.

 

Le 16 et 18 août aura lieu les joints-Event : grâce aux matériels rapportés, l’équipe organisera en collaboration avec Play, un tournois d’ultimate : activité innovante à connotation neutre en lien avec le thematic day précédent basé sur le genre.


En attendant il nous reste plus qu’a boucler nos valises, l’impatience et l’excitation se fait de plus en plus ressentir au sein de l’équipe la joie et la bonne humeur sont et seront au rendez-vous ……  Vivement le décollage !!!!!

 

kosoregion

Bywebmaster

Création de l’onglet « Mobilité Etudiante en STAPS »

 

Avec plus de 35 000 étudiants français partis en 2015, ERASMUS+ est le premier programme en France de mobilité étudiante.

Pourtant, les étudiants en STAPS (Science et Techniques des Activités Physiques et Sportives) représentaient moins de 4% des étudiants partis en 2004 – ce chiffre étant resté stable jusqu’à nos jours.

Mais d’où vient ce faible engouement des STAPS pour la mobilité?

Le sondage d’étudiants d’UFR STAPS a permis de mettre en lumière différentes problématiques:

La barrière de la langue, le coût, la complexité des démarches (administrative, logement, inscriptions…),  l’appréhension pour le suivi des cours et l’intégration dans l’autre pays…

L’ANESTAPS, dans sa volonté de sensibiliser les étudiants sur l’international, est actuellement en pleine réalisation d’outils afin de faciliter l’accès des programmes de mobilité aux étudiants STAPS:

Vous pouvez dès à présent retrouver sur le site internet de l’ANESTAPS un espace dédié à la mobilité étudiante internationale, créé dans le but de rendre accessible et compréhensible de tous les  étudiants ce vaste projet que sont les études à l’étranger.

Vous retrouverez de nombreux outils et ressources variés: explication des programmes, témoignages et conseils d’étudiants STAPS revenus d’une mobilité, carte des établissements partenaires pour chaque UFR STAPS, astuces pour valoriser cette expérience à son retour, principales aides financières.. et bien d’autre!

Retrouvez donc cet espace en suivant ce lien : Onglet Mobilité en STAPS .

Pour conclure, quoi de mieux qu’un témoignage?

Simon, étudiant en STAPS filière APAS, Lyon 1: « Ce que m’a procuré ma mobilité? L’expérience personnelle, la maturité, le sens de l’adaptation. Patience, tolérance, compréhension et humilité sont autant de compétences qui ne s’apprennent pas sur les bancs de la fac. Là-bas, on apprend des erreurs et on réessaye! L’incompréhension, mieux vaut le vivre comme un jeu, et avec le sourire.  Des études à l’étranger, ça change une vie. »

Bywebmaster

Montpellier : Capitale mondiale du Sport Universitaire du 04 au 09 Juillet !

Pendant que la France accueille l’Euro 2016 de Football, un autre évènement international a lieu dans notre pays. Le Forum 2016 de la Fédération Internationale du Sport Universitaire (FISU) a lieu à Montpellier du 04 au 09 juillet 2016. Organisé par la Fédération Française du Sport Universitaire (FFSU), ce forum réunira plus une soixantaine de pays avec des étudiants et responsables du sport universitaire des 4 coins du monde.

Une délégation française de 4 étudiants seront chargés de représenter la France à cet évènement qui a pour thème : « Des origines au futur du sport universitaire ». Dans cette délégation, 2 étudiants STAPS seront présents. Mélissa Bourgade étudiante à Rodez qui vit son premier évènement international et Lionel Ruiz, étudiant à Avignon, élu au Comité directeur de la FFSU qui a déjà représenté la France lors de l’Universiade de Gwangju 2015 en Corée du Sud, il y a un an jour pour jour.

11230225_764845010294436_9173389855098001043_n

Le Forum est un évènement éducatif qui favorise l’avancement du sport universitaire. Tous les deux ans, cet espace de rencontres devient une vraie plate-forme d’informations et de travaux pour promouvoir mondialement le sport universitaire.

Les objectifs : Développer et renforcer le mouvement mondial du sport universitaire et favoriser les interactions entre les responsables du sport universitaire dans les établissements d’enseignement supérieur.

L’ANESTAPS en a profité pour interroger Mélissa Bourgade sur sa participation à cet évènement :

Bonjour Mélissa, peux-tu tout d’abord te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Mélissa Bourgade, j’ai 23 ans et je suis étudiante en L2 STAPS à l’INU Champollion à Rodez dans l’Aveyron. Je pratique la danse classique / jazz / contemporain / hip­hop ainsi que le rugby et je suis également commentatrice sportive pour les courses d’enduro. Je suis également gérante de l’Association Sportive Universitaire Ruthénoise (ASUR).

Qu’est ce qui t’as motivé à entrer en STAPS ?

J’ai fait un BTS MUC à Mende (Lozère) avant de rentrer en STAPS, après la fin du BTS je n’avais pas envie de continuer dans le management commercial, je me suis donc réorienter dans le sport (que je pratique beaucoup et depuis très petite).

Comment est venu ton engagement dans le Sport U ?

C’était après avoir vu un match de Hand U. Après tout s’est enchainé, mon poste de secrétaire au bureau du sport U dans mon université et cette année j’en ai été la responsable. Puis il y a eu mon élection au CRSU de Toulouse, la représentation du CRSU de Toulouse à l’AG nationale de la FFSU et là nous voilà élus pour représenter la France à la FISU, c’est vraiment génial !

Quelle est pour toi le lien entre tes études en STAPS et cet engagement ?

Je dirais que ce lien n’est pas que pour moi, il permet d’établir un lien entre le CRSU, la FFSU et mon université. Sur le plan collectif  j’aime transmettre mes acquis, mais aussi les notions que j’apprends au cours des réunions, forums, formations… Après il y a l’enrichissement personnel, qui m’apporte des qualifications en plus, des opportunités (comme celle-ci), solidifier mes acquis en terme de gestion, d’organisation et de management d’équipe !

Que représente pour toi cette opportunité de faire partie de la Délégation Française pour le Forum FISU ?

Beaucoup de chose ! Je pense que cette participation représente surtout une récompense pour le travail qu’on fait toute l’année ! A travailler, s’acharner… On va beaucoup apprendre, sur nous et sur les autres pays. A nous de savoir optimiser cette chance au mieux !

D’après toi que va t’apporter le Forum sur un plan personnel et professionnel ?

Je pense beaucoup sur le plan personnel, du savoir, des rencontres, de la découverte… Sur le plan professionnel ça peut nous ouvrir des porte, on verra la bas ce qui nous attend.

Un dernier mot ?

Promis on vous racontera tout !

L’ANESTAPS suivra de près cet évènement et les conclusions des nombreux ateliers, conférences organisés pendant ce Forum FISU 2016.

On souhaite une bonne semaine et bonne chance à la Fédération Française du Sport Universitaire.

Lien vers le site de l’événement : http://www.fisuforum2016-en.com/

13443296_970132539765681_6316569866471747741_o