Author Archive webmaster

Bywebmaster

Les mixités dans le sport : Parlons-en !

Les mixités dans le sport : Parlons-en !

En collaboration avec l’ANESTAPS, le Comité Éthique et Sport publie son enquête sur les mixités dans le sport. Pour que l’on obtienne un nombre significatif de réponses, nous vous remercions d’y répondre et de le partager auprès de vos réseaux.

 

L’objectif de ce questionnaire est de faire un état des lieux sur la question des mixités dans le monde du sport français afin de construire des propositions concrètes pour casser les barrières à la pratique. Les thématiques abordées par l’enquête sont les suivantes : handicap, racisme, parité sociale, et homophobie.

 

Le Comité Éthique et Sport et l’ANESTAPS, rassemblés autour de valeurs similaires et convaincus de ce que le sport peut apporter à la société, travaillent ainsi ensemble sur différent groupes de travail.

À l’heure actuelle les travaux portent sur les thématiques suivantes :

  • Sponsoring responsable
  • Les mixités
  • Les maltraitances
  • Lutte contre le dopage

Le Comité Éthique et Sport est un Do Tank composé de spécialistes, d’athlètes et de partenaires déjà fortements engagés dans le sport dont l’objectif principal est d’établir un dialogue constructif avec toutes les parties prenantes afin de mettre en place des actions concrètes et réduire ainsi  les défaillances éthiques de toutes sortes.

Si vous souhaitez apporter votre participation, ou un témoignage sur un de ces groupes de travail, nous vous invitons à contacter le comité éthique via leur site internet.

En attendant, vous pouvez déjà apporter votre contribution en répondant et en partageant l’enquête sur les mixités dans le sport :

Questionnaire Mixités

 

#ExAequo #AllEqual

 

Bywebmaster

Responsable webmaster Comité Ethique et Sport 

Responsable webmaster Comité Ethique et Sport 

MISSIONS :

Gérer et actualiser le site internet

  • Réfléchir à la structure du site (architecture, arborescence), ses évolutions possibles, ses liens avec les réseaux sociaux, la modifier selon les besoins,
  • Administrer et actualiser le site
  • Actualiser le contenu du site : actualités, presse, informations diverses (fournies par le Comité Ethique et Sport)
  • Se coordonner avec l’équipe Communication pour les actions de communication

    Maintenir, améliorer le site du point de vue technique

  • Suivre l’hébergement, vérifier la sécurisation du site
  • Vérifier et maintenir le bon fonctionnement du site et des opérations liées au Web : envoi d’e-mailings et de newsletters, envoi de SMS, traitement de données, etc.

    Développer et suivre l’audience

  • Soigner l’apparence (design) et l’animation du site ainsi que son ergonomie
  • Gérer le référencement et les noms de domaine, assurer et suivre la position du site dans les moteurs de recherche
  • Suivre et analyser les statistiques de fréquentation du site, et rendre compte des évolutions, proposer des améliorations ou innovation

     

    PROFIL :

  • Polyvalent
  • Créatif
  • Motivé
  • Rigoureux
  • Organisé
  • Fort attrait pour l’informatique, les nouveaux langages et systèmes

HORAIRES : Emploi Bénévole

DATE : Dès que possible

Contact : Véronique LEBAR : 06 14 42 01 74; vero.hannoun@gmail.com

Bywebmaster

JNSH 2018 : Une édition de tous les records !

Le jeudi 29 Mars a eu lieu la 6ème édition de la Journée Nationale du Sport et du Handicap (JNSH). A l’occasion de cet événement, 20 villes ont organisé cet évènement : Amiens, Besançon, Bordeaux, Chambéry, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Le Mans, Limoges, Lyon, Nancy, Nice, Paris, Reims, Rennes, Rouen, Saint Brieuc, Saint Etienne, Toulouse et Valenciennes.

La Journée Nationale du Sport et du Handicap a pour objet de développer l’image de la pratique du sport adapté et du handisport autant auprès du public valide que non valide. Cette ouverture aux différentes activités sportives permet de lutter contre les préjugés, de briser les barrières sociales et d’agir contre l’isolement. Ce projet aspire également à être une journée de découverte pour les étudiants souhaitant s’orienter vers la filière APAS (Activités Physiques Adaptées et Santé) ainsi qu’à mettre en lumière les futurs professionnels de ce domaine.

Les activités misent en place par les associations du réseau de l’ANESTAPS furent nombreuses et diverses. Nous avons pu retrouver aussi bien des activités physiques que manuelles telles que, du basket fauteuil, de la sarbacane, un labyrinthe à l’aveugle, des parcours en fauteuil tout terrain, du Tir à l’arc, un Tournoi de Cécifoot, de la Boccia, des parcours à l’aveugle, une dégustation à l’aveugle, de l’escalade, torball et bien d’autres encore.

Des moments de réflexion viennent compléter l’ensemble de ces activités physiques et sportives, ce fut l’occasion d’organiser 10 tables rondes à travers  la France avec différents thèmes selon les villes mais en s’orientant toujours vers le sport et le handicap.

Pour cette 6ème édition, plusieurs partenaires nationaux nous ont soutenu et aidé à l’organisation : , FEDEEH (Fédération étudiants pour une dynamique Etudes et Emploi avec un handicap), la SFP APA (Société Francaise des Professionnels en Activité Physique Adaptée), la FFSU (Fédération Française du Sport Universitaire), la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes) l’UNAPEI (Union Nationale des Associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis), la FFH (Fédération Française du Handisport) et la FFVolley Assis que nous souhaitons remercier pour leur présence. La Mairie de Paris, quant à elle, nous a été d’une aide précieuse pour l’ensemble des démarches administratives ainsi que sur les normes logistiques et sécuritaires à respecter.

Cet événement a rassemblé de nombreux acteurs du sport et du handicap qui ont pu échanger tout au long de la journée mais a aussi favoriser des moments d’échanges et de partages entre les professionnels de la santé, les étudiants et le public présent.

Nous sommes très heureux de la réussite de cette journée d’envergure nationale. Nous vous invitons à nous suivre sur notre compte twitter @JNSHandicap pour être au courant des actualités à venir concernant ce projet.

Nous remercions toutes les associations et les bénévoles pour leur implication dans la réussite de cet événement !

 

En espérant vous voir tout aussi nombreux à la 7ème édition, nous vous donnons rendez-vous  l’année prochaine !

Bywebmaster

Volontariat et Travail à l’International

Fraîchement diplômé, nombreux sont les jeunes intéressés par un séjour de longue durée à l’étranger : ils seraient même 91% à envisager de partir, pour des raisons linguistiques et d’emploi (Ipsos 2014), dans les 3 ans après l’obtention de leur diplôme de fin d’étude (souvent après une mobilité d’étude hors France, voir le Guide de Mobilité International de l’ANESTAPS )

Mais que font ces jeunes à l’étranger? Comment partir?

Une grande partie s’expatrie pour travailler (les diplômes universitaires étant reconnus en Europe grâce aux  crédits ECTS du système Licence-Master-Doctorat) : en effet, compléter sa formation par une expérience professionnelle dans un autre pays permet de développer d’autres compétences, de s’adapter à un public différent..

 

Pour d’autres, qui depuis plusieurs années s’engagent en france auprès d’associations pour des causes telles que la solidarité ou la lutte contre les discrimination, partir à l’étranger permet de partager ses compétences hors de l’hexagone (solidarité internationale, aide au développement, humanitaire..). L’ANESTAPS est d’ailleurs engagée autour de ces causes dans des projets en France comme en Europe, avec le Projet de Solidarité Internationale, des STAPS au Kosovo.

 

Le développement de compétences linguistiques est aussi un atout, à l’époque actuelle : un séjour  prolongé à l’étranger permet de se perfectionner dans une langue, voir d’en apprendre une nouvelle; et de s’immerger dans une nouvelle culture !

Il paraîtrait même que certains en tombent amoureux, puisque plus de 155 000 jeunes de 18-25 ans vivent actuellement à l’étranger ! (Ministère des affaires étrangères)

 

L’ANESTAPS, après son précédent guide d’accompagnement pour les études à l’étranger, a donc décidé de réaliser un listing des opportunités existantes pour travailler ou être volontaire hors de France, que vous retrouverez en suivant ce lien : Volontariat et Travail à l’International (HYPERLIEN).

 

N’hésitez donc pas, une expérience à l’étranger est à la fois un plus dans un CV qui démontre d’une grande capacité d’adaptation; l’expérience enrichissante qui permet de bien maîtriser une autre langue (toujours un plus), mais également l’opportunité de découvrir différentes cultures et de nouvelles façons de faire.

 

TOUTES LES INFORMATIONS POUR PARTIR : CLIQUEZ ICI 

Bywebmaster

Rejoignez les bénévoles de Paris 2018 – Gay Games !

Du 4 au 12 août 2018, Paris accueillera la 10ème édition des Gay Games, l’événement sportif, festif et culturel ouvert à tous, sans distinction d’identité, de genre, d’orientation sexuelle, d’origine ethnique ou de situation de handicap.

Organisés tous les quatre ans depuis plus de 30 ans, les Gay Games prônent une société ouverte à toutes les diversités. En accueillant jusqu’à 15 000 participant.e.s venant de plus de 80 pays, Paris 2018 se prépare à célébrer la diversité, le respect, l’égalité, la solidarité et le partage.

Vous partagez nos valeurs ? Vous avez envie de donner un peu de votre temps pour faire des Gay Games 10 un événement hors du commun ? Nous vous invitons à nous rejoindre en tant que bénévole. Les postes sont très variés (accueil du public, encadrement des tournois…) et vous permettront de vivre cette aventure extraordinaire de l’intérieur.

Rejoignez-nous dès à présent en vous inscrivant sur le site de recrutement des bénévoles : bénévoles.paris2018.com 

Sportivement,

L’Equipe de Bénévoles

Bywebmaster

La Journée Nationale du Sport et du Handicap revient le Jeudi 29 mars dans 20 villes !

Le Jeudi 29 Mars 2018, les associations de l’ANESTAPS organisent la sixième édition de la Journée Nationale du Sport et du Handicap (JNSH). Cet évènement se déroulera dans 20 villes en France le même jour. La JNSH a but de faire découvrir la pratique du sport adapté et du handisport aux étudiants et au grand public permettant ainsi d’ouvrir et d’intégrer les personnes en situation de handicap grâce sport et l’utiliser comme vecteur d’inclusion sociale.

A travers la France, vous pourrez retrouver les associations étudiantes STAPS qui ont le plaisir de renouveler cette Journée Nationale du Sport et du Handicap, un projet par l’ANESTAPS.

Alliant partage et sensibilisation, la journée est composée d’activités mises en place par les associations et leurs partenaires permettant de découvrir les différentes pratiques du handisport et du sport adapté à des personnes valides et non-valides. C’est également l’occasion d’organiser des colloques et tables rondes sur le thème du sport et du handicap pour échanger sur ce sujet d’actualité et faire émerger des solutions qui pourraient impacter la société de manière positive.

Le vivre-ensemble et le partage sont les éléments clés de ces journées. La vitrine de ces manifestations sera l’édition Parisienne, réalisée pour la 3ème année consécutive. Pour cette 6ème édition, l’ANESTAPS met en place une Table ronde (Inscriptions) dans la Salle des Mariages de la Mairie du 3ème arrondissement de Paris le matin. S’en suivront ensuite des activités de sensibilisation sur la Place de la République entre 11h et 18h.

 

Edition Parisienne 

 

INSCRIPTIONS A LA TABLE RONDE 

 

INSCRIPTION POUR ÊTRE BÉNÉVOLE

 

Lien des événements Facebook des différentes éditions : 

 

Bywebmaster

Entraineurs/encadrants : patinage artistique et danse sur roulette !

⛸ Notre Club de patinage artistique et danse sur roulette recherche des entraineurs ou plus généralement des encadrants ayant une formation adaptée au niveau (débutant, famille loisir, école de patinage et de danse, pré-compétition et compétition).

🕖 Nous avons divers créneaux sur la semaine, le lundi, le mardi, le jeudi et le samedi, sachant que nos besoins prioritaires sont les mardis de 17h à 19h et les samedis matin.

➡ Vous êtes à l’aise sur des patins à roulettes, vous cherchez à acquérir une première expérience pédagogique, n’hésitez pas à me contacter.

 

Christian COPIN

USF Fontenay

Fontenay-sous-Bois (94)

06.22.75.17.37

Bywebmaster

Inclusion des étudiants de 3ème année de Licence, parcours APA-S au sein de la SFP APA !

Communiqué SFP-APA – ANESTAPS 

Inclusion des étudiants de 3ème année de Licence, parcours APA-S

au sein de la Société Française des Professionnels en Activité Physique Adaptée

S’adressant initialement exclusivement aux professionnels titulaires à minima d’un diplôme STAPS Activité Physique Adaptée et Santé de niveau Licence ou Master, la Société Française des Professionnels en Activité Physique Adaptée (SFP-APA) s’ouvre désormais également aux étudiants de Licence STAPS du parcours APA-S.

Crée en 2008, la SFP-APA est une association formée par et pour les professionnels qui s’intéressent au développement de l’Activité Physique Adaptée dans les domaines de la santé et du handicap.

La SFP-APA regroupe aujourd’hui plus de 1000 membres sur l’ensemble du territoire national.

Aujourd’hui, la SFP-APA articule ses missions autour :

  1.     de la promotion de l’Activité Physique Adaptée pour l’ensemble de la population et en particulier en faveur des personnes en situation de handicap ou à besoins spécifiques ;
  2.     du développement de la profession et sa reconnaissance dans les secteurs médico-social, social et sanitaire en faisant connaitre et en valorisant le métier d’Enseignant en Activité Physique Adaptée auprès des pouvoirs publics, des employeurs, des autres professions organisées, mais aussi du grand public ;
  3.     de la volonté de se faire reconnaître en qualité de corporation de référence en participant aux groupes de travail sur les questions de la santé et de l’activité physique et la production de recommandations et référentiels d’expertise en APA ;
  4.     de l’organisation et de l’animation d’un réseau national de professionnels en APA afin de fédérer en favorisant les échanges inter et intra professionnels.

Avec l’inclusion des futurs professionnels en APA en formation, la SFP-APA désire faciliter leur insertion professionnelle et le développement de leurs compétences en les soutenant dans leurs projets et initiatives. C’est aussi pour eux un excellent moyen d’avoir accès à un réseau facilitant la rencontre et les relations avec les étudiants d’autres universités et des professionnels déjà en poste par les rencontres des comités régionaux et une meilleure orientation vers des formations complémentaires.

Pour intégrer la SFP-APA l’étudiant doit fournir au pôle adhésion de la SFP-APA un certificat de scolarité attestant de son inscription en 3ème année de STAPS parcours APA-S pour l’année universitaire en cours et payer une cotisation de 10 euros. Une fois son adhésion acceptée par la SFP-APA, l’étudiant en 3ème année de STAPS parcours APA-S possède le statut de « membre étudiant » pour une durée d’un an. Le membre étudiant possède les mêmes droits que le membre actif de l’association sauf qu’il ne peut prétendre à un poste au sein du conseil d’administration.

Bywebmaster

Stages Validants Gratuits STAPS by UCPA

L’UCPA, en partenariat avec l’ANESTAPS , les BDE et la C3D (les directeurs de STAPS) propose aux étudiants ayant validé leur L2 STAPS des stages gratuits pour encadrer à l’UCPA cet été.

L’UCPA, c’est quoi ? 

Depuis 1991, UCPA Formation accompagne des jeunes sur le chemin de la professionnalisation par l’acquisition de compétences garantissant un emploi. Organisme unique en son genre, UCPA Formation chaque année, dispense 408 000 heures de formations et développe des dispositifs de formation dans les secteurs du sport, des loisirs et de l’animation qui permettent à 1 600 jeunes de concrétiser un projet professionnel. Son réseau d’employeurs, sa connaissance des milieux professionnels, la richesse de ses dispositifs lui permettent d’offrir un parcours complet allant des actions de préqualification à l’emploi aux formations diplômantes. La réalité des mises en situation pédagogiques et professionnelles, l’aide au financement et la mise en oeuvre de conditions d’études facilitantes (comme l’hébergement et la restauration), les relations de confiance développées avec les partenaires institutionnels comme avec les fabricants constituent autant d’atouts pour offrir aux jeunes les meilleures garanties de succès.

▶ Site de l’UCPA ◀

Stages proposés 

👀 (Hébergement et restauration pris en charge par l’UCPA) 👀

Nous recherchons des étudiants pour compléter leur formation et encadrer les activités :

🗻 ESCALADE 🗻
Stage du 4 au 8 Juin à Orpierre (à vue, en tête, 6C en salle ou 6A+ en falaise)

🚴‍♂ VTT 🚴‍
Stage du 11 au 15 Juin à Argentière (être à l’aise sur circuit rouge ou noir FFC/FFCT)

🚤 VOILE 🚤
Stage du 16 au 20 Avril à Bombannes (niveau 4)

🛶 KAYAK 🛶
Stage du 28 mai au 1er Juin à Serre Chevalier (classe 2, passage classe 3)

🏌‍♀ GOLF 🏌‍♂
Stage du 28 mai au 1er Juin à Lacanau (index 10)

🛴 GLISSE URBAINE 🛴
Stage du 18 au 22 Juin à Bois-le-roi (savoir rouler en Skatepark et effectuer les tricks de base)

————————–————————–————-
Inscrivez vous sans attendre : https://goo.gl/AT5d6c

 

Bywebmaster

Projet de loi ORE: L’ANESTAPS reçue par la Ministre

Si aujourd’hui la question de la sélection pour les filières en tension est au coeur des débats, ce sont bel et bien les STAPS qui seront les plus touchés à la rentrée 2018.

C’est pour cette raison que l’ANESTAPS était reçue avec la FAGE ce lundi 19 février à 11h30 par la Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, Madame Frédérique VIDAL, afin de revenir sur les incertitudes et la défiance qui ont pu s’installer au fil des derniers jours suite au débat parlementaire sur la loi ORE mais également sur les problématiques des STAPS.

Lors de cet échange, nous avons obtenu collectivement un certain nombre de garanties juridiques par l’assurance de décrets visant à s’assurer que cette réforme garde sa philosophie d’origine. Nous espérons que ces textes réglementaires sécuriseront la définition des capacités d’accueil et leur leur augmentation mécanique. Des engagements fermes, de la part du Ministère, ont également été pris sur la création d’un comité de suivi de cette réforme afin de réguler les angles morts de cette réforme.

Quant aux STAPS, aujourd’hui plusieurs UFR de France sont au bord du gouffre. Ils manifestent pour revendiquer leurs cruels manques de postes et infrastructures nécessaires pour continuer à enseigner dans des conditions convenables. Nous avons remarqué la prise de conscience du gouvernement sur les efforts alloués vers la filière STAPS mais pour autant, les moyens ne sont pas encore suffisants face aux contraintes que subissent encore certains UFR STAPS.

 

Un rendez-vous a donc été convenu mi-mars à la fin de la procédure ParcourSup pour poursuivre les échanges et définir avec le gouvernement les besoins d’investissements manquants. Il sera primordial de cibler l’ouverture de places en fonction des voeux, l’augmentation des capacités d’accueil étant aujourd’hui le principal moyen de lutter contre la sélection à l’entrée de l’université.

L’ANESTAPS et la FAGE ont pu réaffirmer leur opposition face à la création et la mise en place de la mention complémentaire pour la rentrée 2018.

Une réelle réflexion va être lancée dans les prochaines semaines sur la pertinence de cette mention complémentaire mais surtout sur la création d’un diplôme de niveau 4 accessible pour tous.

Nous comptons sur cet engagement pour voir d’ici peu la création d’un BAC Pro Métiers du Sport qui viendra s’articuler avec les différentes formations déjà existantes.

Face à ce réel besoin d’articulation des formations dans le champ du sport, le gouvernement nous a affirmé le lancement d’une mission sur la lisibilité et des passerelles entre la formation STAPS, les formations du Ministère des Sports et les CQP. Un chargé de mission aura donc comme objectif de réfléchir à des blocs de compétences communs dans l’optique du développement des campus des métiers du sport.

Fort d’une incohérence politique entre les différentes annonces faites par Mr Blanquer sur la place de l’EPS dans la société mais surtout dans le second cycle, et la terrible diminution de 170 places au CAPEPS, nous avons réclamé des explications. L’ouverture d’une liste complémentaire étant impossible comme exposée par Frédérique Vidal, nous avons donc la volonté d’instaurer un dialogue avec le Ministère de l’Éducation Nationale afin de revenir sur cette diminution.

L’ANESTAPS reste donc très vigilante face aux différents engagements pris par la Ministre de l’Enseignement Supérieur. Nous rappelons : chaque jeune voulant entrer dans la filière STAPS devrait pouvoir le faire !

Contact Presse : 

Mathias GOASMAT

06 81 29 98 28

president@anestaps.org