Monthly Archive avril 2019

Bywebmaster

Accéder à un Master STAPS en France ou à l’International

Le Master est un Diplôme Bac+5. Il te permet de valider 120 ECTS (European Credits Transfer System) en plus des 180 validés en Licence. L’entrée en Master se fait sur candidature depuis septembre 2017. Tu peux candidater à la suite d’une licence, d’une année de master ou d’une validation d’acquis d’expérience.

Dans le cursus STAPS tu trouves un certains nombre de Master dont deux particuliers :

  • MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation), avec le concours de l’enseignement se déroulant en fin de Master 1 et dans un futur proche en Master 2. Il se découpe entre apprentissage théorique de la didactique et de connaissances disciplinaires d’une part, et de mise en situation professionnelle d’autre part. Ce master est principalement destiné à préparer au professorat (mais pas que) et donc au concours du CAPES ou CAPEPS pour les profs, étape essentiel avec l’accès à la profession.
  • En ce qui concerne le CAPEPS (Certificat d’Aptitude au Professorat d’Education Physique et Sportive) il se divise en épreuves, écrit et oral, avec pour finalité un classement donnant lieu ou non  à l’accès au poste de la fonction public. Cette année le nombre de place s’élève à 730 au total (650 pour le concours externe et 80 pour le concours interne). En savoir plus sur le CAPEPS … 

Tu peux rejoindre le groupe Facebook  » Objectifs CAPEPS 2019 « , un groupe d’entraide de plus de 1000 stapsiens qui passent leur CAPEPS !

Comment trouver mon Master ?

Pour trouver ton master tu peux regarder sur la plateforme gouvernementale  https://www.trouvermonmaster.gouv.fr

En STAPS chaque Master est différent que ce soit sur ses thématiques et sa pédagogie. En effet, si les 5 grandes mentions subsistent : Entraînement Sportif, Activité Physique Adapté et Santé, Management du Sport, Ergonomie et Éducation Motricité (qui se poursuit sur un master MEEF) ; ils se spécifient chacun par rapport à leur territoire, par exemple la Licence Management du Sport à Nice devient Management des Services et Tourisme Sportif en Master.

Si tu as des questions sur les spécificités du master ou sur le vécu des étudiants inscrits dans le master de ton choix, tu peux également te renseigner auprès des associations étudiantes locales, sur le groupe Facebook « STAPS DE FRANCE » ou envoyer un email à vp.oip@anestaps.org.

Comment accéder à un Master ?

Pour candidater au master tu dois déposer ta candidature sur le site de ton université ou la plateforme master suivant les dates précisées. Tu remplis la candidature et joints les différentes pièces jointes demandées.

Ton dossier sera étudié par l’équipe pédagogique du master et une réponse te sera donnée avant l’été.

Comment faire si mes choix sont refusés ?

Tu peux bénéficier au droit à la poursuite d’étude sous 3 conditions :

→ Avoir obtenu ta licence il y a moins de 3 ans

→ Avoir envoyé au moins 3 candidatures pour une admission en M1

→ N’avoir obtenu que des refus dans toutes tes candidatures et présenter un justificatif daté du refus de l’établissement

Cette procédure n’est pas automatique, c’est à toi de contacter le recteur de ta région académique via www.trouvermonmaster.gouv.fr qui doit te proposer en priorité une formation dans l’établissement dans lequel tu as validé ta licence. Si ce n’est pas possible il doit te proposer au moins 3 Masters dont 1 obligatoire dans ton Académie (Octobre au plus tard). Les délais sont très courts :

  • Se manifester dans les 2 semaines suivant la date de validation de ta licence si tu as déjà reçu que des refus en Master
  • Se manifester dans les 2 semaines suivant le dernier refus s’il apparaît après la validation de ta Licence.
  • Tu as 2 semaines pour accepter ou refuser les propositions du recteur qui essayeront d’être le plus proche du domaine d’étude visé.

Si tu rencontres un problème dans cette démarche, que tu as une question ou tout autre problème, l’ANESTAPS est présente pour t’aider et t’accompagner. Il te suffit d’envoyer un mail à  defensedesdroits@anestaps.org.

Quelles aides financières pour les Masters ?

Pour pouvoir bénéficier de l’aide à la mobilité Master, tu dois être inscrit en première année du diplôme national master, l’année qui suit l’obtention de ton diplôme national de licence. Tu seras alors éligible à cette aide si tu es bénéficiaire :

  • D’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux OU
  • D’une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques versées par le ministère ou les établissements qui en relèvent
  • ET si tu es inscrit·e dans une autre région académique que celle où tu as obtenu ta licence.

Tu dois déposer ta demande d’aide en ligne sur messervices.etudiant.gouv.fr, rubrique « Aide mobilité master ».

Ta demande doit être accompagnée de pièces justificatives :

  • Attestation de réussite du diplôme de licence, délivrée par l’établissement
  • Certificat d’inscription en 1ère année de master

Tu peux ainsi obtenir une aide de 1 000 euros.

Pour bénéficier des bourses sur critères sociaux, tu dois être étudiant en formation initiale en France dans un établissement habilité à recevoir des boursiers et suivre des études à plein temps.

Il existe aussi l’aide spécifique. Elle permet d’apporter une aide financière personnalisée à l’étudiant en difficulté. Elle peut être versée en cas de difficultés financières durables et si tu ne bénéficies pas de la bourse d’enseignement sur critères sociaux.
Contactes le CROUS dont tu dépends pour faire la demande !

Et pour l’étranger ?

L’aide à la mobilité internationale s’adresse à l’étudiant qui souhaite suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international.

Elle est accordée à l’étudiant :

→ Pouvant bénéficier d’une bourse sur critères sociaux

→ Ou bénéficiaire d’une aide spécifique annuelle

→ Et qui prépare un diplôme national relevant de la compétence du ministère de l’enseignement supérieur.

Tu dois transmettre au service des relations internationales de son établissement un dossier de demande d’aide à la mobilité, accompagné d’un projet de séjour d’études ou de stage à l’étranger.

Plus d’informations sur les études à l’internationale sur le site de l’ANESTAPS !

Contacts

Baptiste Romero – Attaché de Presse

presse@anestaps.org – 06 03 50 40 53

Bywebmaster

Loi ORE : L’ANESTAPS n’a pas oublié les engagements du gouvernement.

La loi ORE “Orientation et Réussite des Étudiants”, promulguée il y a plus d’un an, a pour objectifs principaux de permettre aux jeunes de mieux s’orienter et de réussir dans l’enseignement supérieur notamment avec la mise en place de parcours d’accompagnement personnalisés.

En septembre dernier, l’ANESTAPS a une fois de plus alerté le gouvernement sur la situation de tension de la filière STAPS. Cette dernière est liée à l’augmentation progressive des capacités d’accueil des UFR STAPS, dont le but reste de permettre à chaque jeune d’intégrer la formation de son choix, sans pour autant recevoir les moyens nécessaires du gouvernement.

Rendant les UFR incapables d’assurer une formation de qualité pour toutes et tous, ce manque criant de moyens se matérialise par une insuffisance en ressources humaines et matérielles néfaste aux conditions d’études des jeunes en formation.

L’ANESTAPS et la C3D se sont donc fortement mobilisées pour ouvrir 3100 places supplémentaires en STAPS sur tout le territoire pour la rentrée 2018, avec l’engagement fort du gouvernement d’assurer les ressources financières pour le permettre. Une réelle victoire pour notre organisation qui défend un enseignement public de qualité et accessible à tous.

Cependant, sept mois après la rentrée, l’heure est au bilan.

À l’approche de la rentrée universitaire 2019, les premiers signes d’inquiétude se font ressentir. En effet, les étudiants des UFR STAPS de Brest et Nantes se sont mobilisés cette semaine. En cause, une incertitude totale quant au respect des engagements annuels et pluriannuels des rectorats sur le fléchage du budget. Ce manque de visibilité sur le planning prévisionnel de réception des moyens empêche les UFR de lancer leur campagnes de recrutement des enseignants titulaires et personnels administratifs pour septembre prochain.

L’urgence d’augmenter les ressources humaines à la rentrée prochaine est d’autant plus importante car, à la problématique du délai de recrutement, s’ajoute l’augmentation notable du taux de réussite en L1 qui va engendrer une hausse encore plus importante des effectifs globaux en STAPS.

Persuadée que c’est par le dialogue qu’il est le plus propice de trouver des solutions, l’ANESTAPS tient à rappeler, malgré la situation alarmante, sa volonté de continuer à instaurer un espace d’échanges dans l’académie de Rennes, de Nantes et partout en France. 

Néanmoins, l’ANESTAPS, organisation de jeunesse militante, a toujours agit dans le seul but de défendre les intérêts des jeunes voulant s’orienter vers les métiers du sport. Elle n’hésitera donc pas à se mobiliser nationalement, comme elle a pu le faire dans le passé, si elle estime que le contrat de confiance est rompu.   

Contacts :

Baptiste Romero – Attaché de Presse

presse@anestaps.org – 06 03 50 40 53

Communiqué de Presse – PDF