Monthly Archive février 2018

Bywebmaster

Stages Validants Gratuits STAPS by UCPA

L’UCPA, en partenariat avec l’ANESTAPS , les BDE et la C3D (les directeurs de STAPS) propose aux étudiants ayant validé leur L2 STAPS des stages gratuits pour encadrer à l’UCPA cet été.

L’UCPA, c’est quoi ? 

Depuis 1991, UCPA Formation accompagne des jeunes sur le chemin de la professionnalisation par l’acquisition de compétences garantissant un emploi. Organisme unique en son genre, UCPA Formation chaque année, dispense 408 000 heures de formations et développe des dispositifs de formation dans les secteurs du sport, des loisirs et de l’animation qui permettent à 1 600 jeunes de concrétiser un projet professionnel. Son réseau d’employeurs, sa connaissance des milieux professionnels, la richesse de ses dispositifs lui permettent d’offrir un parcours complet allant des actions de préqualification à l’emploi aux formations diplômantes. La réalité des mises en situation pédagogiques et professionnelles, l’aide au financement et la mise en oeuvre de conditions d’études facilitantes (comme l’hébergement et la restauration), les relations de confiance développées avec les partenaires institutionnels comme avec les fabricants constituent autant d’atouts pour offrir aux jeunes les meilleures garanties de succès.

▶ Site de l’UCPA ◀

Stages proposés 

👀 (Hébergement et restauration pris en charge par l’UCPA) 👀

Nous recherchons des étudiants pour compléter leur formation et encadrer les activités :

🗻 ESCALADE 🗻
Stage du 4 au 8 Juin à Orpierre (à vue, en tête, 6C en salle ou 6A+ en falaise)

🚴‍♂ VTT 🚴‍
Stage du 11 au 15 Juin à Argentière (être à l’aise sur circuit rouge ou noir FFC/FFCT)

🚤 VOILE 🚤
Stage du 16 au 20 Avril à Bombannes (niveau 4)

🛶 KAYAK 🛶
Stage du 28 mai au 1er Juin à Serre Chevalier (classe 2, passage classe 3)

🏌‍♀ GOLF 🏌‍♂
Stage du 28 mai au 1er Juin à Lacanau (index 10)

🛴 GLISSE URBAINE 🛴
Stage du 18 au 22 Juin à Bois-le-roi (savoir rouler en Skatepark et effectuer les tricks de base)

————————–————————–————-
Inscrivez vous sans attendre : https://goo.gl/AT5d6c

 

Bywebmaster

Projet de loi ORE: L’ANESTAPS reçue par la Ministre

Si aujourd’hui la question de la sélection pour les filières en tension est au coeur des débats, ce sont bel et bien les STAPS qui seront les plus touchés à la rentrée 2018.

C’est pour cette raison que l’ANESTAPS était reçue avec la FAGE ce lundi 19 février à 11h30 par la Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, Madame Frédérique VIDAL, afin de revenir sur les incertitudes et la défiance qui ont pu s’installer au fil des derniers jours suite au débat parlementaire sur la loi ORE mais également sur les problématiques des STAPS.

Lors de cet échange, nous avons obtenu collectivement un certain nombre de garanties juridiques par l’assurance de décrets visant à s’assurer que cette réforme garde sa philosophie d’origine. Nous espérons que ces textes réglementaires sécuriseront la définition des capacités d’accueil et leur leur augmentation mécanique. Des engagements fermes, de la part du Ministère, ont également été pris sur la création d’un comité de suivi de cette réforme afin de réguler les angles morts de cette réforme.

Quant aux STAPS, aujourd’hui plusieurs UFR de France sont au bord du gouffre. Ils manifestent pour revendiquer leurs cruels manques de postes et infrastructures nécessaires pour continuer à enseigner dans des conditions convenables. Nous avons remarqué la prise de conscience du gouvernement sur les efforts alloués vers la filière STAPS mais pour autant, les moyens ne sont pas encore suffisants face aux contraintes que subissent encore certains UFR STAPS.

 

Un rendez-vous a donc été convenu mi-mars à la fin de la procédure ParcourSup pour poursuivre les échanges et définir avec le gouvernement les besoins d’investissements manquants. Il sera primordial de cibler l’ouverture de places en fonction des voeux, l’augmentation des capacités d’accueil étant aujourd’hui le principal moyen de lutter contre la sélection à l’entrée de l’université.

L’ANESTAPS et la FAGE ont pu réaffirmer leur opposition face à la création et la mise en place de la mention complémentaire pour la rentrée 2018.

Une réelle réflexion va être lancée dans les prochaines semaines sur la pertinence de cette mention complémentaire mais surtout sur la création d’un diplôme de niveau 4 accessible pour tous.

Nous comptons sur cet engagement pour voir d’ici peu la création d’un BAC Pro Métiers du Sport qui viendra s’articuler avec les différentes formations déjà existantes.

Face à ce réel besoin d’articulation des formations dans le champ du sport, le gouvernement nous a affirmé le lancement d’une mission sur la lisibilité et des passerelles entre la formation STAPS, les formations du Ministère des Sports et les CQP. Un chargé de mission aura donc comme objectif de réfléchir à des blocs de compétences communs dans l’optique du développement des campus des métiers du sport.

Fort d’une incohérence politique entre les différentes annonces faites par Mr Blanquer sur la place de l’EPS dans la société mais surtout dans le second cycle, et la terrible diminution de 170 places au CAPEPS, nous avons réclamé des explications. L’ouverture d’une liste complémentaire étant impossible comme exposée par Frédérique Vidal, nous avons donc la volonté d’instaurer un dialogue avec le Ministère de l’Éducation Nationale afin de revenir sur cette diminution.

L’ANESTAPS reste donc très vigilante face aux différents engagements pris par la Ministre de l’Enseignement Supérieur. Nous rappelons : chaque jeune voulant entrer dans la filière STAPS devrait pouvoir le faire !

Contact Presse : 

Mathias GOASMAT

06 81 29 98 28

president@anestaps.org

 

Bywebmaster

Semaine Olympique Universitaire #3

La Semaine Olympique Universitaire (SOU) est un projet éducatif à destination des étudiants, conçu par l’Académie Nationale Olympique Française (ANOF) en partenariat avec l’Association Nationale des Etudiants en STAPS (ANESTAPS) et la Fédération Française du Sport Universitaire (FFSU). 

Cette 3ème édition aura lieu à Rennes du 28 mai au 1er juin 2018.   

 Pendant une semaine, une trentaine de jeunes sont rassemblés autour des valeurs de l’Olympisme. Le projet s’articule autour de séquences de travail portant sur l’Olympisme et le Sport, d’ateliers de réflexion et de productions collectives, mais aussi de la pratique sportive, des visites culturelles pour découvrir le patrimoine local et une expérience riche en rencontres humaines. Cette semaine est ouverte à tous les étudiants de toutes les filières venant de toutes les Universités. Pour candidater, il te suffit de remplir le questionnaire ci-dessous. 

Tu as entre 18 et 35 ans au 28 mai 2018

Tu t’intéresses à l’Olympisme

Tu possèdes une licence sportive (fédérale ou FFSU)

Tu as envie de vivre et de partager une expérience inoubliable  

CANDIDATE AU PLUS VITE !

Séjour pris en charge en intégralité par l’ANOF (Hors transport)

Formulaire : Questionnaire SOU RENNES 2018

www.academie.olympique.fr         www.anestaps.org          www.sport-u.com 

Avant le 9 mars 2018

Candidatures et informations : sou@academie.olympique.fr 

Bywebmaster

Postes CAPEPS 2018 : contradiction ou stratégie ?

                                                                                                                                                                Paris, le 30 Novembre 2017

Le nombre de postes offerts au concours de recrutement de professeurs d’EPS pour la session 2018 vient d’être publié.

Si les postes annoncés pour le concours interne restent stables, ceux du concours réservé connaissent une augmentation liée à l’échéance 2018 de ce format. Le CAPEPS externe connaît lui un lourd effondrement de plus de 21% des postes offerts. Tandis que depuis deux ans les places augmentent légèrement c’est une rupture nette avec cette diminution de 170 places. De plus 5004 candidats se sont inscrit au CAPEPS 2018, c’est 195 de plus qu’en 2017.*

 

Pour l’ANESTAPS, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT, c’est l’incompréhension la plus totale !

 

Nous ne pouvons que nous étonner de la contradiction entre ces chiffres et les annonces de Jean Michel Blanquer sur le plan Génération 2024 et son incessante promotion du « sport à l’école » censés mobiliser un grand nombre d’enseignants d’EPS notamment dans le cadre de la création de 1000 sections sportives.

 

De plus ce ne sont pas moins de 20.000 jeunes qui entreront dans le secondaire à la rentrée 2018 et nous connaissons tous la nécessité de l’éducation par la pratique physique et sportive. Le gouvernement compte-t-il sur une augmentation de la contractualisation compte tenu des besoins déjà existant de professeurs d’EPS ?

 

Et que dire des récentes annonces des JO de Paris 2024, de la coupe du monde de rugby 2023 représentant la France comme nation sportive. Si l’État reconnaît réellement la plus-value des APS comme vecteur de lien social, de bien-être et de santé, permettant notamment de lutter contre la sédentarité, pourquoi porter une telle atteinte à l’EPS ?

 

Nous pouvons voir également au travers de cette contradiction une volonté politique, celle de dissuader les étudiants d’entamer ou de poursuivre un cursus en STAPS, l’une des trois filières en tension dans la capacité à accueillir tous les bacheliers.

 

Le SE-UNSA et le SGEN-CFDT s’associent à l’ANESTAPS pour rappeler la nécessité d’un réel plan de recrutement pluriannuel comme dicté par le code de l’Éducation L911-2.

Signez la pétition de l’ANESTAPS et des étudiants en Master MEEF : Pétition ANESTAPS – Postes au CAPEPS

Contact presse : 

Mathias GOASMAT – Président – 06 81 29 98 28 – president@anestaps.org

Bineta NDIAYE – Attachée de presse – 01 56 41 51 10 – 06 42 20 18 81 – atdepresse@sgen.cfdt.fr

 

*https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036108887&dateTexte=&categorieLien=id

*http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98448/calendrier-des-concours-de-recrutement-d-enseignants-du-second-degre-de-la-session-2016.html